Accueil Culture Scènes Les spectacles à l'affiche

Théâtre: «Sur la route de Madison», une houle sentimentale

Adapter sur les planches une histoire d’amour sublimée au cinéma par Meryl Streep et Clint Eastwood. Le pari était risqué. La sève amoureuse y est moins suintante qu’à l’écran mais se déploie avec une élégance contenue.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Décidément, le théâtre se repaît des films cultes américains ! Après Un tramway nommé Désir transformé par Salvatore Calcagno, voici Sur la route de Madison revisité par Toussaint Colombani. Mais là où Salvatore Calcagno s’éloignait radicalement de notre imaginaire cinématographique, Toussaint Colombani opte pour un certain naturalisme qui nous renvoie forcément à la mythique histoire d’amour portée par Meryl Streep et Clint Eastwood.

Le son des grillons, quelques riffs country, une lumière rougeoyante comme un coucher de soleil dans l’Iowa et, au milieu, la cuisine proprette d’une maison champêtre des années 60 : dès les premières minutes, l’Amérique rurale telle que décrite dans le roman de Robert James Waller se dessine en filigranes. Sans rien surcharger mais avec un charme rustique, la scénographie de Ronald Beurms s’avère diablement efficace pour évoquer ce comté bucolique peuplé de fermiers où le photographe Robert Kincaid fait escale.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Les spectacles à l'affiche

«Phèdre(s)»: les fables d’Ollone

Après le très remarqué «  Reflets d’un banquet », inspiré de Platon, Pauline d’Ollone s’attaque à un autre grand auteur classique : Racine. Au Théâtre des Martyrs, Phèdre se jette à l’eau, littéralement.

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs