Franky Vercauteren avant le déplacement d’Anderlecht à Malines: «Dejan Joveljic a ce don pour mettre des buts»

Photonews
Photonews

Le Sporting d’Anderlecht est relancé dans la course aux Playoffs 1 et jouera ce samedi un match capital pour accrocher une place dans le Top 6. Les Mauves se déplacent à Malines, un concurrent direct puisque les deux équipes affichent le même nombre de points (34) et sont à quatre unités de la 6e place du classement. Une position favorable suite aux faux pas de quelques équipes mieux classées.

« Je ne regarde pas ce que les autres équipes font », a déclaré Franky Vercauteren ce vendredi en conférence de presse. « Nous savons bien ce que nous devons faire : gagner et prendre les trois points. Notre sort n’est pas entre nos mains, nous dépendons des résultats des autres, mais nous devons d’abord faire le maximum de notre côté. Tout peut encore arriver, que ce soit pour nous ou les autres. »

Le coach des Mauves constate une belle évolution dans la mentalité de ses joueurs, notamment après le partage 1-1 décroché à Gand la semaine dernière. « Les joueurs doivent se montrer meilleurs de jour en jour, à chaque entraînement. Et c’est ce qu’ils ont fait cette semaine. On doit encore en remettre une couche ce vendredi, car le déplacement à Malines sera difficile. Encore plus maintenant qu’ils sont sur une série de 0 sur 12. »

« L’efficacité face au but concerne toute l’équipe »

Le secteur offensif du club bruxellois reste malgré tout à la peine. Un manque d’efficacité qui n’est « pas facile à travailler » explique Vercauteren. « C’est souvent lié à un talent inné. Il est clair qu’on peut travailler sur la finition, aider les joueurs à s’améliorer sur l’un ou l’autre point. Chaque équipe cherche un joueur avec ce don pour marquer. » Anderlecht l’aurait-il trouvé avec l’un de ses derniers renforts, Dejan Joveljic ? « J’ai pu constater qu’il a ce don », a confié l’entraîneur. « Face au but, il ne sait faire qu’une chose : faire trembler les filets. Il laissera filer le ballon seulement s’il constate qu’il ne peut pas marquer. »

Joveljic est d’ailleurs attendu comme titulaire face à Malines en l’absence d’Antoine Colassin, opéré. « Il est prêt physiquement, même s’il n’a pas joué depuis longtemps », assure Vercauteren. « En match, il va peut-être perdre en intensité au fur et à mesure, mais c’est logique. On n’a pas vraiment le choix de l’aligner. Il sera dépendant de ce que les autres feront pour lui donner le ballon. L’efficacité face au but concerne toute l’équipe. Un défenseur doit aussi être capable de mettre des buts. »

La veille de ce match est également l’occasion pour Vercautren de faire le point sur son effectif. « Vincent Kompany et Elias Cobbaut ont participé à l’entraînement complet jeudi, mais malheureusement Francis Amuzu a senti un problème au quadriceps. On en saura plus aujourd’hui. Pieter Gerkens a fait une partie de l’entraînement hier, mais ressent encore une gêne. Yari Verschaeren est encore un peu juste pour ce week-end, mais on verra dans quelle mesure on pourra l’intégrer dans les prochains matches. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous