La romancière turque Asli Erdogan acquittée dans un procès pour «terrorisme»

La romancière turque Asli Erdogan acquittée dans un procès pour «terrorisme»
AFP

Un tribunal d’Istanbul a acquitté vendredi la romancière turque Asli Erdogan à l’issue d’un procès controversé pour « activités terroristes », une affaire qui a suscité l’inquiétude de la communauté internationale.

Le tribunal a acquitté la romancière des accusations de « tentative de porter atteinte à l’intégrité de l’Etat » et d’« appartenance à un groupe terroriste », et ordonné l’abandon des poursuites pour « propagande terroriste », selon une correspondante de l’AFP.

Ce procès était très suivi par les ONG et les observateurs étrangers qui y voyaient un symbole de la dérive autoritaire du pouvoir turc après une tentative de coup d’Etat visant le président Recep Tayyip Erdogan en juillet 2016.

Auteure de plusieurs romans traduits à l’étranger, lauréate 2018 du prix Simone de Beauvoir pour la liberté des femmes, Asli Erdogan était jugée pour avoir collaboré au journal pro kurde Ozgür Gündem, fermé par décret en 2016.

Les autorités turques accusaient Asli Erdogan d’avoir, en collaborant à Ozgür Gündem, aidé le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), un groupe armé qui mène une sanglante guérilla en Turquie et est qualifié de « terroriste » par Ankara.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous