Accueil Belgique Politique

Crise politique: le Palais joue ses dernières cartes après l’échec de Koen Geens

Koen Geens a claqué la porte comme émissaire royal. Le matin, Paul Magnette avait annoncé vouloir mettre fin aux négociations avec la N-VA. La piste électorale étant (temporairement) écartée, le Palais va devoir se montrer très créatif.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Koen Geens a tenu bon jusqu’à la fin de sa conférence de presse. Calme, précis, le verbe pesé, comme toujours. Jusqu’à ce qu’il en arrive aux derniers mots. Là, on sent l’émotion qui monte, une forme d’amertume, confinant à l’irritation. « Le PS ne veut pas d’une coalition avec la N-VA. Je le regrette profondément parce que pour la conciliation des deux côtés du pays, la meilleure chose aurait été qu’on contribue à cette formule. Mais j’en prends acte. Je sais avouer un échec ». Puis il s’en alla. Le huitième homme à avoir tenté de former un gouvernement fédéral après les élections a, lui aussi, dû se résoudre aux adieux.

1

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

12 Commentaires

  • Posté par cobbaert jean, dimanche 16 février 2020, 13:08

    Les exclusives du PS et de ECOLO nous conduisent au chaos. Tout cela pour quoi? Pour gagner le soutien des francophones anti-flamands? Pour avoir quelques voix en plus aux prochaines élections. C'est petit et c'est minable. La solution, comme l'a dit le roi, serait de laisser tomber les exclusives et de vraiment négocier...

  • Posté par Philippe Pasman, samedi 15 février 2020, 15:19

    Pourquoi pas des élections fédérales ou chaque citoyens pourrait voter pour un candidat du nord comme du sud? Ce serait plus démocratique il n'y aurait plus de clivage nord/sud et une vraie représentation fédérale. Je pense que cela résoudrait tous les problèmes au moins au niveau du premier ministre à lui alors de former une majorité.

  • Posté par Ask Just, samedi 15 février 2020, 13:52

    Mr Geens, votre parti est il encore social-démocrate ? Si oui, il doit encore pouvoir gouverner au centre-gauche. Or il semble devenu une extension flasque de la NVA. Votre parti à renié ses racines, il est en train d'en mourir et votre entêtement à mouiller la NVA au fédéral ne lui évitera pas le naufrage dans 3 ans. À bon entendeur...

  • Posté par Dagnelie Raphaël, samedi 15 février 2020, 12:26

    Le gros problème dans ses discussions fédérales : qui va financer les propositions avancées vu l'état budgétaire de la Belgique

  • Posté par Debrabander Jean, samedi 15 février 2020, 8:55

    "Le Roi n’avait pas de plan B à sa disposition lorsque Koen Geens s’est présenté chez lui." Belle anticipation ! Il commencera à consulter … après son week end … Urgence qu'ils disaient !

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs