Accueil Opinions Éditos

Négociations fédérales: un conseil d’ami, n’essayez plus N-VA et PS

L’émissaire royal Koen Geens a remis sa démission vendredi soir.

Article réservé aux abonnés
Editorialiste en chef Temps de lecture: 2 min

Mais franchement, qui est surpris ? Koen Geens était bien culotté ce vendredi soir de rejeter la responsabilité de l’échec de sa mission sur Paul Magnette et le PS. Il fallait être Hibernatus ou moine ces derniers mois pour ne pas avoir compris que le PS ne monterait pas dans un gouvernement avec la N-VA. Certains observateurs s’en gaussaient vendredi matin : il n’y avait dans l’interview de Paul Magnette au Soir qu’une confirmation du « jamais avec la N-VA » tant de fois prononcé.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

40 Commentaires

  • Posté par Pahaut Laurette, lundi 17 février 2020, 14:02

    A propos de Geens et de son intervention mensongère de dimanche sur RTL concernant les 'invitations' du CD&V par Magnette, j'ai utilisé le concernant l'adjectif 'jésuite' et mon propos a été censuré par les modérateurs du Soir. Je rappelle la définition de 'jésuite' qui n'est pas péjorative : se dit d'une personne qui montre une subtilité un peu retorse, qui manque de franchise et de sincérité. Cet adjectif, à mon avis, était particulièrement à propos. La censure du Soir en a décidé autrement.... mais par contre elle tolère sans soucis 'Walbanie' qui, pour le coup, est absolument injurieux. J'espère, sans beaucoup y croire, une réponse de la modération du SOir.

  • Posté par cobbaert jean, lundi 17 février 2020, 12:26

    Article ridicule. Un gouvernement avec le PS et la NVA est le seul possible. Ce sont les plus grands partis de chacune de leur région et c'est normal qu'ils négocient pour sortir de cette crise. Les exclusives que mettent le PS est inadmissible. Ou alors séparons le pays...

  • Posté par Devriès Arnaud, mercredi 19 février 2020, 10:22

    trolling NVA en plein...

  • Posté par Deckers Björn, dimanche 16 février 2020, 21:57

    Hugues Crepin, un peu de sérieux svp. La légèreté avec laquelle vous composez un gouvernement avec un parti fasciste n'est pas très sérieuse ni très responsable. Heureusement pour nous, les président de parti de la coalition que vous dessinez, en tous cas la plupart d'entre eux, n'ont eux pas perdu la tête. Le cordon sanitaire est toujours bien solide, pour le MR, le CD&V et le VLD. En plus sauver le pays avec un parti fasciste séparatiste flamand, je ne sais s'il faut rire ou pleurer de votre proposition ridicule.

  • Posté par Theys Jos, dimanche 16 février 2020, 19:30

    Qui a perdu notre temps? On a attendu les élections des président(e)s Ecolo, Groen, Ps, Sp-a, MR, CD&V, Cdh. Sans eux pas de négociations possibles. On a supporté les négociations avec la société non-élu. On a eu Vandelanotte et Delmotte qui ont préparé le sprint du grand testeur Magnette. Ce bourgemestre d'une grande ville, chef de parti et superviseur de 4 gouvernements a vite compri, il nous faut le CD&V. Entretemps le parlement ne reste pas inactif. Des frères d'attelier ajouttent quelques louches de problèmes éthiques inbuvables pour le CD&V. Après l'échec Magnette le roi appelle Geens, hélas après 2 semaines le président du plus grand parti du Sud en a marre. Et pourtant "time is money".

Plus de commentaires

Aussi en Éditos

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs