Coronavirus: décès d’une personne en France, le premier mort hors Asie

Coronavirus: décès d’une personne en France, le premier mort hors Asie
Reuters

Un patient infecté par le nouveau coronavirus hospitalisé en France depuis fin janvier, un touriste chinois de 80 ans, est décédé, a annoncé samedi la ministre française de la Santé Agnès Buzyn.

Ce décès est le « premier hors d’Asie, le premier en Europe », a souligné la ministre lors d’un point presse. Seuls trois morts avaient jusqu’ici été recensés hors de Chine continentale : aux Philippines, à Hong Kong et au Japon.

« J’ai été informée hier soir » de ce décès, a précisé Agnès Buzyn. L’état de ce patient, hospitalisé à l’hôpital Bichat à Paris, « s’était rapidement dégradé et il était depuis plusieurs jours dans un état critique ».

Six patients sur les onze cas d’infection confirmés en France restent hospitalisés sans que leur état de santé n’inspire d’inquiétude, dont les cinq Britanniques contaminés dans les Alpes, tandis que quatre sont guéris, a-t-elle ajouté.

L’épidémie de pneumonie virale baptisée Covid19 a contaminé plus de 66.000 personnes, dont au moins 1.716 parmi les médecins et les infirmiers travaillant au contact des malades, et fait plus de 1.500 morts dans le pays.

Le coronavirus est apparu en décembre à Wuhan, la capitale du Hubei, et s’est transformé en un mois en épidémie nationale. Au total, 2.420 nouveaux malades ont été recensés samedi dans cette province du centre du pays, soit environ moitié moins que la veille.

Hors de Chine continentale, près de 600 cas de contamination ont été confirmés dans une trentaine de pays et territoires dont un premier annoncé vendredi sur le continent africain.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous