Duplantis après son record du monde à la perche: «Ça parait simple aujourd’hui mais ce sont des années de travail»

Armand Duplantis
Armand Duplantis - Photo News

«Il faut tellement de choses pour faire un grand saut, d’abord je veux penser à mes parents qui sont là depuis mes débuts dans le jardin familial», a remercié au micro de la BBC l’athlète, toujours entraîné par son père (technique) et sa mère (physique).

«Ce sont des années d’un travail difficile, alors que ça parait simple aujourd’hui.»

«Aujourd’hui je me sens très bien, rapide et puissant, a-t-il poursuivi. Je suis excité par cette saison avec les Jeux olympiques, j’espère y réussir mon meilleur concours. C’est un bon début de saison mais ce sont les Jeux que je veux réussir.»

A seulement 20 ans, les performances de Duplantis sont éblouissantes mais surtout vertigineuses: son saut record a été réalisé au premier essai et avec une marge qui semble importante, laissant imaginer qu’il puisse continuer à battre son record dans les jours qui viennent.

Armand Duplantis est en effet attendu au meeting de Liévin le 19 février puis au meeting de Clermont le 23 février, organisé par son ami et mentor Renaud Lavillenie, ancien recordman du monde (6,16 m en février 2014) qu’il avait effacé des tablettes la semaine dernière à Torun (Pologne).

A un peu plus de cinq mois des Jeux olympiques de Tokyo, Duplantis se présente également en immense favori au titre suprême.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous