Accueil Économie Entreprises

Pollution au PCB à Courcelles: «Pas de risque à court terme» pour Céline Tellier

La ministre wallonne de l’Environnement s’est exprimée lors d’une réunion publique à Courcelles. Elle fait état d’un risque modéré sur le long terme.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Enquêtes Temps de lecture: 5 min

S’il vous plaît arrêtez de manger vos œufs. Et arrêtez de manger la poule aussi ». Cette petite phrase en forme de supplication lancée par une représentante de la Région wallonne a fait son petit effet, lors de la réunion d’information publique qui s’est tenue ce samedi en fin d’après-midi, à Courcelles.

Accompagnée de son administration, la ministre de l’Environnement, Céline Tellier (Ecolo) y présentait à la population, venue en nombre, les conclusions d’un rapport sur les risques de pollution aux PCB dans l’entourage des six broyeurs wallons, et plus particulièrement celui exploité par Keyser & Fils, à Courcelles, une entreprise spécialisée dans le recyclage de voitures.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Entreprises

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs