Le coaching en innovation : comment ça marche?

Le coaching en innovation : comment ça marche?

En entrepreneuriat, tenir une bonne idée, c'est une chose. La concrétiser, c'en est une autre. En général, c'est à ce stade que les tuiles commencent à tomber. Pour ne pas crouler sous les problèmes, une solution existe : faire appel à un coach en innovation. Ceux-ci se sont multipliés, ces dernières années. En Wallonie, un organisme fait référence : InnovaTech, financé à 50% par des fonds européens et à 50% par la Région. Son siège se trouve à l'Aéropôle, le zoning high tech qui jouxte l'aéroport de Charleroi. Son tableau de chasse est impressionnant : chaque année, il accompagne 220 PME, TPE et startups. En dix ans, il a contribué à faire émerger 1.800 projets...

À la barre, on trouve dix coachs. Chacun a sa spécialité : industrie, pharma, agro-alimentaire, informatique... S'ajoutent à eux, un juriste responsable pour tout ce qui a trait à la protection des inventions, ainsi qu'un spécialiste en communication. Tous ces conseillers ont aussi développé des compétences transversales : gestion de projet, analyse de rentabilité, recherche de partenariat... «Cette couverture des domaines nous permet de répondre à un grand nombre de demandes, explique la chargée de communication, Sarah Thielens. Quand ce n'est pas le cas, nous renvoyons vers d'autres opérateurs. C'est le cas quand des PME cherchent du financement, qui est un domaine à part entière.»

«Comme un coach sportif», la gratuité en plus

Les interventions se font quel que soit le stade auquel se trouve le projet d'innovation. Les coachs peuvent ainsi aider: à démarrer une stratégie globale en matière de R&D, à développer un produit spécifique, à valider une nouvelle technique de production, etc. «Notre travail peut s'apparenter à celui d'un coach sportif, poursuit Sarah Thielens. En effet, nous partons du besoin de l'entrepreneur et nous adaptons notre encadrement en fonction. De la même manière, un entraîneur sportif module ses entraînements selon les athlètes dont il s'occupe : débutants ou marathoniens. Ceci dit, dans un cas comme de l'autre, la réussite du coaching dépend fort des relations humaines entre les deux parties. Le feeling peut passer... ou non.»

Chez InnovaTech, tous ces services sont... gratuits ! Seules les formations sont payantes (il existe une formation en 6 jours pour mieux innover et une formation proposée sur-mesure). Cette gratuité s'explique par la mission qui a été confiée par les autorités wallonnes à l'organisme : encourager les PME wallonnes à innover le plus possible. Ainsi, InnovaTech ne fait pas que répondre à des demandes. Il démarche aussi des entreprises pour leur proposer un encadrement. C'est que l'innovation est plus que jamais un facteur de compétitivité dans un monde où robotique, impression 3D et objets connectés se généralisent.

Sur le même sujet
Croissance
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. HEALTH-CORONAVIRUS_ITALY-TELECOM ITALIA

    Coronavirus: l’Italie dépasse la barre des 10.000 morts

  2. CORONAVIRUS HOPITAL SAINT-PIERRE

    L’évolution de la propagation du coronavirus: la pression ne se relâche pas (infographies)

  3. Selon l’état du patient, le circuit est plus ou moins long. Les cas sévères sont pris en charge par l’unité «
Covid
».

    Coronavirus: dans les pas d’un patient «Covid» à l’hôpital Saint-Pierre (vidéos)

La chronique
  • Chroniques brésiliennes ou le Brésil sous Bolsonaro

    Cela fait 15 ans que je viens chaque année au Brésil pour y faire de la recherche à l’université, et j’y suis en ce moment. Depuis l’arrivée au pouvoir de Jair Bolsonaro, bien des choses ont changé, dans les universités et dans la vie courante ; d’autres pas. Ce sont ces éléments d’atmosphère, glanés au fil des rencontres et des observations, que je veux relater dans cette chronique.

    Petit rappel sur l’élection de Bolsonaro

    Rappelons d’abord que, si Bolsonaro a été élu, c’est parce que l’ex-président Lula, qui avait une avance de plus de 20 points dans les sondages, a été empêché de se présenter aux élections. Le juge Sergio Moro l’a condamné à la prison sur base d’une « intime conviction » de fraude, le temps de l’empêcher de se...

    Lire la suite

  • La priorité reste de sauver les vies. Cette certitude-là est sans prix

    C’est un équilibre d’une difficulté inouïe à garder dans un monde qui tangue comme jamais et où la mort frappe intensément. Un équilibre multiple aussi à trouver entre la vie des gens et la survie de l’économie, entre les points de vue du nord et du sud, les positions de partis politiques fragilisés et nerveux, entre les différents pans de la société en alerte maximale.

    Ce vendredi, la ligne était extrêmement étroite pour la Première ministre Sophie Wilmès. Les critiques, questions, récriminations,...

    Lire la suite