Crowdfunding belge (II) : qui fait quoi ?

Crowdfunding belge (II) : qui fait quoi ?

Look&Fin
https://www.lookandfin.com/fr/
C'est la plateforme n°1 en termes de fonds levés : 15 millions en 2017. Elle fait du crowdlending : elle structure des prêts pour des PME déjà établies. Ceux-ci vont de 100.000 euros à 5 millions.

Spreds
https://www.spreds.com/fr
Elle est une des pionnières et s'appelait avant MyMicroInvest. Elle organise des financements en action (à partir de 150.000 euros) ou en prêt (à partir de 100.000 euros). Cibles : start-up et PME.



Lita.co
https://fr.lita.co
Autrefois 1001PACT, cette plateforme d'origine française structure surtout des investissements en capital (de 40.000 à 1,5 million euros) pour des entreprises sociales et environnementales.

Ecco Nova
https://www.ecconova.com
Né en 2016 et basé à Liège, ce site propose des prêts uniquement pour des projets en matière d'énergies renouvelables : parcs éoliens, centrales photovoltaïques ou encore cogénérations.

Raizers
https://www.raizers.com/index.php
Cette plateforme parisienne est active en France, Suisse et Belgique. Les investissements sont en actions ou en prêts (jusqu'à 2,5 millions d'euros). Cible : les PME en amorçage ou en croissance.

Bolero
https://bolero-crowdfunding.be/fr
Il s'agit du site de crowdfunding de la KBC. Il propose des investissements en actions ou en obligations. Les bénéficiaires sont des entreprises plutôt jeunes pouvant lever jusqu'à 300.000 euros.

Hello Crowd!
https://crowd.hellobank.be/fr
Ce site dépend de Hello Bank, la banque digitale de BNP Paribas Fortis. Géré en partenariat avec le français Ulule, il fonctionne sur le principe du don avec récompense. Vaut pour de petits projets.



Crowd'in
https://www.crowdin.be
Cette plateforme liégeoise structure des dons, ainsi que des prêts (de 25.000 à 3000.000 euros). Ses cibles sont des TPE et des PME du non-marchand, du culturel ou du commerce de proximité.

Angel.me
https://www.angel.me
Soutenue par Electrabel ou Securex, cette plateforme aide les entrepreneurs et les projets innovants. Pour cela, elle structure des dons avec contrepartie et des investissements en capital.

Mozzeno
https://www.mozzeno.com/fr/
Cette plateforme propose d'accorder des crédits à des particuliers pour organiser leur mariage, acheter une voiture d'occasion, financer des études... Les montants varient de 1.250 à 30.000 euros.

Ekifin
https://www.ekifin.be
Basé à Braine-le-Comte, ce site propose des dons (purs ou avec contrepartie) et des investissements en capital. Les moyens sont destinés aux indépendants, PME et coopératives.

Growfunding
https://www.growfunding.be/fr/bxl
Lancée après son homologue flamande Socrowd, cette plateforme fait du civic crowfunding. Des citoyens peuvent supporter de petits projets urbains à Bruxelles via des dons avec récompenses.

Sur le même sujet
Financement
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Des milliers de personnes cherchent des solutions pour se reloger.

    Inondations: pourquoi louer un bien pour se reloger va être plus difficile que prévu

  2. En dépit des manifestations (160.000 personnes ont défilé samedi dans plusieurs villes de France), le pass sanitaire a été adopté définitivement dimanche soir.

    Pass sanitaire: comment le gouvernement français a dû lâcher du lest

  3. d-20200430-GG1HA1 2020-04-29 13_06_42

La chronique
  • Coronavirus – La vie devant toi (saison 2), jour 500: les bracelets

    En juin dernier, aux Etats-Unis, il s’est passé un truc incroyable.

    Des bracelets de trois couleurs ont fleuri au poignet des gens. Des gens dans la rue, des gens au boulot lors du retour au présentiel, des gens à des fêtes, à des mariages, des concerts, des événements. On appelle ça « le code couleur Covid-19 » et il a été mis en place pour les personnes qui ne sont pas – ou plus – à l'aise avec les interactions physiques.

    Il y a le bracelet rouge, le plus radical, qui dit : « Hi ! I’m keeping my distances » (« Salut, je préfère garder mes distances »). Le jaune, sur ses gardes : « Okay with talking but not touching » (« On peut parler sans se toucher »). Et le vert, le plus cool de la bande, qui est totalement « Okay with hugs & high-fives » (« Ok pour les câlins et les tope-là »).

    La Chambre de commerce de Virginie – 650 entreprises, 500.000 employé.e.s – a classé temporellement ces trois...

    Lire la suite

  • Et si on arrêtait de jouer au toutologue?

    A chaque drame qui ébranle le pays, la même temporalité dans les réactions. L’effroi d’abord, devant une catastrophe qui nous ramène à notre impuissance. L’empathie ensuite, pour toutes ces victimes innocentes. Le besoin de comprendre enfin, et par là de trouver les fautifs s’il devait en exister.

    L’épisode de crues historiques qui ont endeuillé une partie du pays en ce mois de juillet n’échappe pas à ce rythme. Depuis...

    Lire la suite