De l’impro pour développer l'esprit d'équipe

Edition numérique des abonnés

Bowling, paintball, escape games... les options ne manquent pas quand on parle de team building. Et la liste est loin d'être exhaustive. L'impro par exemple, l'expression théâtrale qui, comme son nom l'indique, consiste à improviser pour se donner la réplique, gagne aussi en popularité.  

« L'impro a le vent en poupe parce que le monde est de plus en plus changeant. Les entreprises doivent pouvoir s'adapter. Or, c'est le propre de l'improvisation de s'adapter », explique Amaël Verbeure, le président d’Improvise. 

Travailler sur les soft skills 

L'ASBL s'apprête même à lancer une offre spéciale "team building” : « les chiffres montrent que 80 % du bonheur en entreprise dépend de la relation avec les collègues, l'environnement, etc. L'improvisation permet de développer l’écoute, la responsabilité et la collaboration. C’est du concret, ce sont des jeux donc, une fois apprises, ces soft skills vont rester.  Je suis persuadé que le marché est énorme. »  

En Amérique du Nord, l’impro appliquée (applied improv) a acquis ses lettres de noblesse il y a plusieurs années déjà. En Belgique, c’est balbutiant, même si Improvise n’est pas la première à vouloir se lancer sur ce marché. Depuis plusieurs années, Talkin’ to me ? organise des spectacles, formations et autres ateliers dans les entreprises.  « Avec le développement de notions comme le leadership, l'agilité et la collaboration, l'impro prend tout son sens, insiste Martin Ophoven, l’un des fondateurs. Mais ça demande un engagement. Pour l’instant, seule une minorité des entreprises a conscience qu’une seule séance ne suffit pas. » 

Humanisons l'entreprise par le théâtre improvisé - Improcarré TEDxEMLYON

Désamorcer les conflits 

Sur le plan pratique, pas de règles. Dans l’entreprise ou à l’extérieur, c’est à chaque société de définir ses propres objectifs. Quoi qu'il en soit, tout le monde aurait à y gagner, salariés comme managers. « Si le manager est présent, au début, ça peut être plus difficile de se lâcher, reconnaît Amaël Verbeure. Mais dès que le manager se lance, à l’inverse, ça facilite parce que tout le monde se retrouve au même niveau. »  

C’est d’ailleurs ça l’idée : faciliter les relations et la communication entre les membres d’une même équipe... et éventuellement résoudre un conflit. En montant sur la scène ou en restant simple spectateur. Talkin’ to me ? propose ainsi des spectacles improvisés à partir de suggestions formulées par le public. « On vérifie qu'on peut parler de tout. C'est très en phase avec la hiérarchie beaucoup plus flat des sociétés. Le but premier c'est de relativiser ce dont on ne parle pas dans l'entreprise. Ca brise la glace », conclut Martin Ophoven. L’effet cathartique bien connu du théâtre évidemment... 

 

Retrouvez-nous aussi sur la page Facebook de Génération Le Soir 

Sur le même sujet
Management
 
 
À la Une du Soir.be

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. L’objectif à la Rue de la Loi, c’est d’ élargir les deux pistes cyclables qui voient passer chaque jour plus de mille vélos. Sans aucune incidence sur le trafic, assure la ville de Bruxelles.

    Rue de la Loi à Bruxelles: une bande de circulation supprimée pour élargir les pistes cyclables

  2. Les trois têtes de liste ont été choisies à contrecœur, par défaut ou pour des questions d’ambition personnelle.

    Elections allemandes: pourquoi Merkel pourrait rester chancelière jusqu’à Noël

  3. Eddy Merckx a accompagné le Roi Philippe mercredi. @News

La chronique
  • La chronique Carta Academica: les enjeux de l’ajustement carbone aux frontières de l’UE

    Le 14 juillet dernier, la Commission européenne a communiqué sa proposition de paquet législatif « Fit for 55 », qui comprend treize projets de révision de directives et de nouvelles législations. Ce paquet législatif imposant vise à mettre en œuvre le projet de Green Deal européen, dont l’objectif est de réduire de 55% les émissions de gaz à effet de serre en 2030 (par rapport à 1990), afin d’atteindre la neutralité carbone en 2050. Le Green Deal prévoit non seulement de décarboner le secteur de l’énergie, mais aussi d’adopter des modes de production et de consommation durables. Le paquet « Fit for 55 » propose dans ce but d’élargir progressivement le champ d’application du marché carbone européen créé en 2005 et qui ne couvre actuellement que moins de la moitié des émissions de CO2 de l’Union européenne.

    Parmi ce paquet législatif, la Commission européenne envisage la mise en œuvre progressive...

    Lire la suite

  • Allemagne: tout change pour que rien ne change?

    Une chancelière toute-puissante qui tire sa révérence après 16 ans d’une popularité unique, la dirigeante d’une des économies les plus fortes du monde et de la première puissance d’Europe qui quitte la scène : ce devrait être un coup de tonnerre et, au minimum, un énorme « stress test » dans le ciel allemand et donc européen.

    Et pourtant il y a une forte probabilité que rien ne change radicalement...

    Lire la suite