Coronavirus: un premier décès en Europe et un bilan mondial qui dépasse les 1.600 morts

Coronavirus: un premier décès en Europe et un bilan mondial qui dépasse les 1.600 morts
AFP

La France a fait état samedi du premier décès dû au nouveau coronavirus en dehors d’Asie, alimentant les inquiétudes sur l’épidémie mondiale dont le bilan dépasse les 1.600 morts.

Un touriste chinois de 80 ans hospitalisé en France depuis fin janvier est mort vendredi soir, a annoncé samedi la ministre française de la Santé Agnès Buzyn. Ce décès est le «premier hors d’Asie, le premier en Europe», a-t-elle précisé.

La Chine continentale (hors Hong Kong et Macao) a pour l’heure recensé 1.662 morts dus au coronavirus, selon des chiffres diffusés dimanche.

Seuls quatre décès ont été enregistrés ailleurs dans le monde : un sur le territoire chinois semi-autonome de Hong Kong et les trois autres respectivement au Japon, aux Philippines et en France.

La Chine a par ailleurs fait état dimanche de plus de 68.000 cas de contamination sur son territoire, principalement dans la province du Hubei (centre), le foyer de l’épidémie de pneumonie virale Covid-19. Dans son bilan quotidien, la commission sanitaire de la province a fait état de 1.843 nouveaux cas, ce qui marque une chute par rapport à samedi.

Tandis que le Hubei reste coupé du monde depuis trois semaines et que plusieurs villes de l’est du territoire chinois ont pris des mesures de confinement drastiques, Pékin a à son tour renforcé vendredi ses restrictions pour endiguer la propagation du virus.

La capitale oblige désormais toutes les personnes arrivant de l’extérieur à s’auto-imposer une quarantaine de 14 jours à leur domicile ou leur hôtel, sous peine de sanctions, a rapporté le Beijing Daily, un quotidien officiel. L’activité dans la ville reste largement paralysée et de nombreuses entreprises imposent le télétravail à leurs employés.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous