7 astuces pour dépenser moins et mieux

7 astuces pour dépenser moins et mieux

Faire son shopping le ventre plein 

C’est prouvé: faire ses courses juste après avoir mangé freine les achats impulsifs, en particulier les produits gras ou sucrés. Le cerveau nous pousse aussi à craquer pour des biens non alimentaires, sur base des mêmes émotions. Faites-le test : avant de passer à l’acte, renoncez-y et prenez un repas. Vous constaterez après que si l’achat était injustifié, l’irrésistible pulsion aura faibli. 

Mesurer le rapport coût / qualité de vie 

Un lit à 5000 euros est-il cher ? C’est surtout très bon marché par rapport à l’utilisation qu’on en fait. Si on divise ce prix par le temps d’utilisation réel et la durée de vie, le coût réel est de 0,9 euro par heure de sommeil. En comparaison, une petite voiture citadine de 15000 euros coûte… 7,5 euros par heure (tout compris). Faut-il plutôt investir dans une voiture chère ou dans un lit où vous passez près d’un tiers de votre temps ? 

Supprimer les dépenses récurrentes invisibles 

Assurance inutile, prêt renégociable, abonnement sous-utilisé, formule tarifaire inadaptée, frais bancaires élevés : sans le savoir, nous avons tous des frais récurrents auxquels nous ne pensons pas parce qu’ils sont invisibles, cachés dans une facture, payés automatiquement ou dissimulés en petites lettres dans un contrat. Une analyse de vos factures, relevés bancaires, ou comptes en ligne permet de les traquer. 

Gare aux petits achats quotidiens 

Pour faire des économies, on pense souvent qu’il faut renoncer à de gros achats mais attention aux petites dépenses quotidiennes. Si chaque matin, vous prenez un café à emporter à 3,8 euros au lieu de celui d’un concurrent moins branché à 2,5 euros, vous dépensez en réalité 40 euros par mois en plus, l’équivalent d’un abonnement Internet. Par an, ça fait 480 euros ! 

Plus cher, c’est parfois moins cher 

Privilégiez la qualité semble plus cher à court terme. Mais si ça augmente la durée de vie, c’est plutôt un bon comportement, surtout pour ce qui s’utilise au quotidien comme les vêtements, les ustensiles de cuisine ou l’électroménager. Un prix plus élevé est souvent (mais pas toujours) lié à un mode de production plus local et durable. Vérifiez toutefois que le prix correspond à une qualité supérieure et pas à un effet de marque. 

Ne soyez pas « early-adopter » 

C’est évident pour les vêtements avec leurs périodes de solde. En fait, les prix varient pour tout en fonction de la saison ou de la nouveauté. Achetez systématiquement le produit hi-tech dernier cri n’est pas une bonne idée : en quelques mois, ses fonctionnalités tendent à se généraliser et donc à devenir moins chères. 

Voyager en calculant le coût par jour 

Partir hors saison ou faire du tourisme local quand tout le monde est parti est une bonne façon de réduire ses dépenses de voyage. Calculer aussi le prix de vos vacances en fonction du coût par jour : un city-trip à Londres de 2 jours sur place est proportionnellement jusqu’à 3 fois plus cher qu’un séjour de trois semaines en Thaïlande. 

 

Retrouvez-nous aussi sur la page Facebook de Génération Le Soir

Sur le même sujet
Mode de vie
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. d-19990529-WJK7AQ_high

    Il était une fois Ennio Morricone, le Maestro du cinéma

  2. Platja d’Aro, près de Girona.

    Retour au confinement: la Belgique sur ses gardes

  3. Dans le monde entier, les scientifiques s’activent pour trouver le moyen de guérir ou prévenir le coronavirus.

    Immunité: comment l’organisme se défend contre le coronavirus

La chronique
  • Lettre d’Europe: la pandémie s’éloigne, les questions climatiques restent

    Que la pandémie s’éloigne effectivement ou que les Européens s’habituent simplement à vivre avec elle, une chose est sûre : la lutte contre le changement climatique et ses conséquences dévastatrices sur nos vies reste notre plus grand défi.

    À Bruxelles, la Pologne va trouver sur la table des négociations le problème du CO2 car certains pays de l’Union européenne veulent que le Fonds pour une transition juste (avec, à la clé, 8 milliards d’euros pour la Pologne) soit accordé uniquement si Varsovie adhère à l’objectif européen de neutralité carbone fixé à 2050. Si, en décembre dernier, le gouvernement polonais est parvenu à retarder la décision, de nombreuses capitales européennes veulent aujourd’hui subordonner l’accord budgétaire à une décision claire de la Pologne sur la politique climatique communautaire.

    Cracovie la plus polluée

    Pourquoi, en Pologne, où près de la moitié de la...

    Lire la suite

  • Vacances, j’oublie tout? Euh non…

    À défaut de vaccin, voici donc une piqûre de rappel venue de Catalogne, mais aussi de Lombardie et de Vénétie : notre été 2020 n’est pas livré à l’insouciance mais sera en liberté surveillée. Avec plus que jamais dans les valises, outre les crèmes solaires, un indispensable sens des responsabilités pour ceux et celles qui décident de quitter leur domicile pour voyager en Belgique ou à l’étranger, mais aussi l’extrême vigilance des autorités publiques. Il faut en effet être assuré qu’un processus automatique et sans faille se déclenche...

    Lire la suite