France: Agnès Buzyn candidate à la mairie de Paris pour remplacer Benjamin Griveaux

France: Agnès Buzyn candidate à la mairie de Paris pour remplacer Benjamin Griveaux
MAXPPP

La ministre française de la Santé Agnès Buzyn a annoncé dimanche être candidate à la mairie de Paris pour le parti du président Emmanuel Macron, en remplacement de Benjamin Griveaux qui a annoncé vendredi son retrait après le scandale provoqué par la diffusion d’une vidéo intime.

«J’y vais pour gagner», a déclaré à l’AFP Mme Buzyn, choisie par La République en Marche (LREM), qui va quitter le gouvernement.

«Je souhaite aujourd’hui partager avec les Parisiennes et les Parisiens mon désir de rejoindre la campagne municipale de Paris: j’aime Paris, je la connais, j’y suis née, j’y habite depuis toujours, et je pense avoir beaucoup à apporter à toutes celles et tous ceux qui, comme moi, y vivent au quotidien», écrit-elle dans une lettre d’intention, transmise à l’AFP.

Dans le cadre de la procédure interne à LREM, cette nouvelle candidature doit encore être validée en interne, au cours d’une réunion en cours, et par la Commission nationale d’investiture. Une formalité compte tenu de l’urgence pour le parti de la majorité présidentielle d’avoir un candidat, à un mois du premier tour prévu le 15 mars.

«Si le choix collectif venait à se porter sur ma personne pour devenir la candidate du rassemblement à Paris, j’en serais heureuse et honorée», écrit-elle. Emmanuel Macron a désigné le député et médecin Olivier Véran pour remplacer Agnès Buzyn comme ministre des Solidarités et de la Santé, a annoncé l’Elysée dimanche soir.

Depuis la démission fracassante et inattendue de Benjamin Griveaux, proche d’Emmanuel Macron, vendredi matin, les tractations se poursuivaient pour lui trouver un successeur. Plusieurs noms avaient été cités dont celui de la secrétaire d’Etat en charge de l’Egalité femmes-hommes, Marlène Schiappa, ou celui de la maire du IXe arrondissement, Delphine Bürkli, qui avaient toutes deux refusé. Les parlementaires LREM Mounir Mahjoubi, Julien Bargeton et Sylvain Maillard s’étaient eux portés candidat, en vain.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous