Indispensable de pouvoir compter sur un bon comptable !

Indispensable de pouvoir compter sur un bon comptable !

La fameuse réforme du code des sociétés se fait encore un peu attendre pour cause d’affaires courantes, mais n’en reste pas moins qu’elle va profondément bouleverser la vie du travailleur indépendant. Car si elle revoit le nombre de formes de sociétés à la baisse et permet d’éventuellement se lancer pour la modique somme de zéro euro, elle implique aussi de nouvelles règles et contraintes financières. Donc, pour tirer son épingle de ce jeu qui peut rapporter un peu, mais surtout faire perdre gros si on n’y prend pas garde, un comptable se révèle simplement de plus en plus indispensable. Il n’est, légalement, pas obligatoire. Mais est d’une grande utilité. Bref, on peut faire sans, mais c’est tellement mieux avec !

Ce dernier assure en fait deux types de services: la gestion de votre comptabilité et le conseil ! C’est-à-dire qu’il assure non seulement vos travaux de comptabilité, mais vous aide aussi à vous acquitter de vos obligations légales selon les subtilités juridiques les plus avantageuses. Il ne se limite donc absolument pas à exécuter les bilans des frais et de la TVA en plus de remplir la déclaration d’impôts annuelle ! Et accompagne, aussi, le chef d’entreprise lors de la mise en place des actions les plus décisives afin d’optimiser la fiscalité dans les étapes les plus délicates du développement de l’entreprise.

La confiance, élément essentiel !

Pour mener sa mission à bien, le comptable devra en savoir plus sur votre assise financière que la simple situation de votre entreprise. Pour établir votre déclaration fiscale et vous conseiller valablement, il devra s’immiscer dans les comptes de votre famille, par exemple. Moralité: vous aurez peu de secrets pour lui/elle. Bref, il devra, à terme, devenir un véritable partenaire !
Vos affaires prospèrent ? Il devra faire le point avec vous et vous conseiller pour l’avenir (changer de statut, passer en société si vous n’y êtes pas encore, verser plus ou moins de cotisations sociales…). Vos affaires ne décollent pas, ou vous passez par une période creuse ? Même combat…

Mais à l’inverse, et on l’oublie souvent, vous devez également devenir un partenaire de choix pour votre comptable. Dès lors, pensez à tenir vos documents à jour et à vous tenir prêt à les fournir bien à temps pour vos déclarations de TVA ou votre déclaration fiscale. N’oubliez pas que vous n’êtes pas son seul client et que tout le monde arrive en même temps ! Notre conseil en la matière est donc simple à énoncer, mais pas toujours facile à suivre: intéressez-vous à votre compta ! Même si c’est compliqué pour vous, faites l’effort de comprendre votre comptabilité. Rappelez-vous que ce sont vos revenus qui sont en jeu ! Le genre de motivation qui devrait aider…

 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. La mort tragique de George Floyd, dont les manifestants scandent le nom - ici, en sit-in à Raleigh, en Caroline du Nord -, aura servi de catalyseur à une colère grandissante.

    Etats-Unis: un déferlement de violence, exutoire aux failles de la société

  2. Image=d-20200503-GG2DT2_high

    Certains Belges n’ont toujours pas reçu de masques

  3. d-20191022-3WU08Z 2020-02-14 13:30:22

    Evolution de la propagation du virus en Belgique: les hôpitaux se vident, surtout en Wallonie (infographies)

La chronique
  • Après la solidarité, le partage?

    Il est des débats dont personne ne sort gagnant. Ni l’objet, ni les participants, ni les intéressés. Des refrains qui deviennent des ritournelles. Le disque s’use, s’enraye, s’épuise, et finalement se reprend et repart. La ritournelle… Celle de la fusion des polices locales bruxelloises, après certains faits divers, pas tous, sans que l’on sache vraiment pourquoi parce que ni le manque de dialogue ni l’absence de concertation entre zones n’est une cause identifiée du problème… Celle de la négation ou mise sous tutelle d’une Région qui n’en serait pas vraiment une lorsque Bruxelles se fait trop complexe, trop encombrante, trop entreprenante dans une politique d’enseignement, de culture ou de petite enfance. Celle d’une ville morcelée entre des baronnies, aux nobles seigneurs (les bourgmestres), privilégiant leur once de pouvoir à l’efficacité de l’action publique.

    Celle d’une capitale qui mériterait bien peu son titre, parce qu’inhospitalière pour les autres habitant(e)s du Royaume que les sien(ne)s, ingrate envers celles et ceux qui, au-delà de ses frontières, la font vivre. Ces couplets-...

    Lire la suite

  • Un baromètre pour regarder la crise économique dans les yeux

    La double peine, c’est ce que nous inflige le Covid-19 : les morts d’abord, les destructions d’emploi en vue. Deux terribles factures qui s’enchaînent : à peine venons-nous de quitter le pic du nombre de décès, des contaminations et de la crise sanitaire que nous plongeons dans le pire de la crise économique.

    Si nos systèmes de santé ont été confrontés à une pandémie sans précédent inattendue, impréparée et inédite, notre système économique, lui, fait face au défi le plus lourd depuis la Seconde...

    Lire la suite