Le futur de l’énergie dans votre maison

Le futur de l’énergie dans votre maison

Dans le futur, votre maison vous aidera à produire et économiser plus facilement votre énergie. Certes, les producteurs d’électricité existeront toujours mais vous et votre maison, le deviendrez aussi !

Aujourd’hui, il existe déjà différentes solutions pour autoproduire son électricité, avec des panneaux photovoltaïques par exemple. Ou de limiter ses consommations en isolant correctement sa maison ou en adoptant quelques gestes simples (même quand on est en vacances, d’ailleurs !). Mais les scénarios du futur vont bien au-delà. Et la technologie, comme les compteurs intelligents ou boxx d’ENGIE, gèrera tout pour vous, sans que vous ne nous en rendiez compte.

Ainsi vos appareils électriques comme la machine à laver, le lave-vaisselle, par exemple, démarreront seuls lorsqu’ils détecteront un surplus d’électricité sur le réseau.

Le soir, lorsque vos panneaux solaires ne produiront plus, ce sera votre voiture électrique qui vous alimentera en courant.

Vous pourrez même consommer de l’électricité entre voisins ! Les surplus de production, grâce aux panneaux solaires et aux batteries domestiques, pourront être partagés entre les habitants d’un même quartier. L’énergie aussi se produira et se consommera localement.

Ce futur de l’énergie dans la maison n’est plus de la science-fiction, il est déjà testé chez ENGIE Laborelec, le centre d’expertise d’ENGIE.
 

 


En attendant, il est déjà possible de réduire ses consommations et d’apporter une touche d’innovation dans son habitation grâce à la technologie intelligente UP. UP, c’est le pack d’ENGIE qui comprend l’énergie verte, la technologie boxx et un service de réparation !

 

 

 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Illu_SalairesWEB (1)

    Baromètre de la relance: augmenter les salaires pour relancer l’économie?

  2. PETRA DE SUTTER

    Les Racines élémentaires de Petra De Sutter: «A l’adolescence, je me sentais coupable, mauvaise, différente, isolée, seule, pas comprise»

  3. Même en hiver, les paysages wallons sont fabuleux.

    2020, année faste pour l’association des Sentiers de grande randonnée

La chronique
  • La chronique Carta Academica: «Vers des soins de santé durables en Belgique? Un monde en mutation»

    La pandémie de Covid a cruellement mis en évidence les dysfonctionnements de notre système de soins de santé. Si les soignants de terrain se sont jetés corps et âme dans la lutte contre la maladie, ils ont rarement eu les moyens d’y faire face adéquatement et en sécurité. Les conséquences pour la population sont énormes. La complexité de notre fameuse « lasagne institutionnelle », le sous-financement des soins et l’absence d’anticipation de crises sanitaires pourtant prédites par de nombreux spécialistes, y ont largement contribué. Il semble qu’actuellement, la volonté politique de remédier à ces difficultés existe. Le temps est donc venu d’ouvrir le débat sur les objectifs et l’organisation des soins de santé du futur (proche).

    Par ailleurs, nombreuses sont les voix qui se sont élevées pour demander que nous prenions collectivement la mesure de l’avertissement sévère que nous adressent l’...

    Lire la suite

  • Apprendre à vivre malgré, pas sans le virus

    Très difficile. Pour tout le monde. La lutte contre le coronavirus est décidément réservée à des athlètes de compétition. Depuis des mois en effet, c’est comme si on reculait la ligne d’arrivée à chaque fois que nous commençons à l’envisager. Ce fut d’abord la deuxième vague à la fin de l’été, alors qu’on pensait reprendre une vie quasi normale. Ce fut ensuite ce décembre maudit où les réveillons ont été reportés aux calendes grecques. Et ce sont aujourd’hui les « variants » venus de Grande-Bretagne, d’Afrique du Sud et surtout...

    Lire la suite