Maison connectée : les 8 objets smart les plus prisés

Maison connectée : les 8 objets smart les plus prisés

Près de 60 % des Millennials entre 27 et 36 ans seraient prêts à vivre dans une maison intelligente, écrit Forbes France. 40% ont d’ailleurs déjà investi dans des objets connectés pour leur habitation. En Belgique, une habitation sur 5, selon iVOX, possèderait un ou plusieurs appareils smart. Principales motivations : sécuriser son chez-soi mais aussi réaliser des économies des énergies.

Mais quels sont les objets smart qui rencontrent le plus de succès, ceux que l’on aimerait avoir chez soi en 2019 ?

Selon une étude de Promotec et Sociovision, le système de chauffage intelligent remporte la palme, avec notamment les thermostats connectés. Viennent ensuite les systèmes de surveillance comme les caméras d’intérieur et les caméras d’extérieur. L’éclairage connecté, les volets connectés et les électroménagers intelligents suivent. Enfin, on trouve la climatisation et les fenêtres connectées ainsi que l’assistant vocal comme Google Home. L’infographie ci-dessous les résume.

ENGIE travaille aux technologies de demain pour la maison connectée. Découvrez la technologie intelligente UP et tout ce qu’elle peut déjà vous offrir pour avoir le contrôle total sur vos consommations d’eau et d’énergie !

 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. La prudence est de mise dans les avions, comme ailleurs.

    Irresponsable pour les Belges de partir en vacances? Non !

  2. «
C’est avant tout l’histoire d’une passion
», insiste Raymond Leroy, au milieu de ses vignes.

    Les vins belges: une bulle pas près d’exploser

  3. PHOTONEWS_10823807-020

    Faut-il juger les terroristes aux Assises?

La chronique
  • Coronavirus – «La vie devant toi», jour 26: la deuche

    Il y a quelques semaines, il s’est passé un truc incroyable.

    On a retrouvé une vieille, vieille amie. Elle avait passé l’hiver au chaud et en mars, alors qu’elle commençait à sentir les frémissements du beau temps, on avait été obligée de lui dire que non, on ne pourrait pas se voir pendant un moment. Qu’on ne pouvait plus sortir sans raison désormais, qu’il allait falloir être courageuse, et patiente surtout. Qu’on se retrouverait un jour et qu’alors, ce serait formidable. Elle verrait.

    On a rechargé nos batteries pendant trois mois toutes les deux, chacune de son côté. Dans ce monde tout rétréci où tout s’est soudain fait à pied et à vélo, on essayait de ne pas trop penser à elle. On n’a pas été la voir au début. Parce que ça faisait un peu mal au cœur. Une amie comme ça, on n’en trouve pas à tous les coins de...

    Lire la suite

  • Non, il n’y a pas de plan «retour», et c’est un scandale

    C’est comme si le gouvernement découvrait le 6 juillet que les vacances commencent le premier », nous déclare Philippe Devos, le chef urgentiste du CHC Liège. C’est très dur, mais ce qui est affligeant, et en fait extrêmement triste, c’est que c’est la réalité.

    Il y a deux semaines, après le dernier Conseil national de sécurité (CNS), nous avions interrogé : « Mais qui va veiller sur nous cet été ? » Notre impression était que les gouvernements et le GEES nous disaient...

    Lire la suite