Est-ce une bonne idée d’embaucher un ami ?

Est-ce une bonne idée d’embaucher un ami ?

Quand vous devez recruter pour votre business, vous allez naturellement penser à des amis. « Tiens, Christophe est très bon dans ce domaine, en plus on s’entend très bien ». Alors, engager notre ami Christophe, est-ce une bonne idée ? Peut-être pas.

Etes-vous objectif en l’engageant ?

Votre ami dispose d’un bon CV et a de l’expérience dans le domaine et le secteur. En plus d’avoir une relation forte avec lui, il convient au profil. Où est donc le problème vous dites-vous ? La question que vous devez vous poser, c’est « l’aurais-je engagé si je ne le connaissais pas ? ». « Un des points difficiles quand vous lancez votre business, c’est d’engager les bonnes personnes », explique Fabrice de la start-up Kadonation. Et il a raison. Votre ami a-t-il réellement toutes les compétences requises pour ce poste ou lui rendez-vous également un service en l’engageant ? Faites un simple test : le CV anonyme. Basez-vous uniquement sur le CV, les compétences, le profil… et redemandez-vous à nouveau s’il convient pour le poste. Et si vous êtes tous les deux prêts à ce que vous deveniez son patron.

Les relations professionnelles sont-elles les mêmes ?

Vous avez beau vous entendre avec votre (meilleur) ami, devenir son patron est une toute autre histoire. L’expérience personnelle et l’environnement professionnel sont deux choses très différentes. Alors oui, quand tout va bien dans l’entreprise, tout est parfait. Mais quid des difficultés ? Comment réagirez-vous lorsque vous devrez lui donner des ordres, lui assigner une mission ou le mettre face à ses responsabilités quand le travail demandé n’est pas ou mal effectué ? Saurez-vous prendre de la hauteur et mettre votre amitié de côté pour voir ce qui est le plus important : le développement de votre entreprise ?

Tout le monde est-il sur le même pied d’égalité ?

En embauchant un ami, vous serez peut-être amené, consciemment ou pas, à le privilégier. A lui laisser passer quelques petites erreurs, quelques largesses avec les procédures ou le règlement. Or, dans une entreprise, petite, moyenne ou grande, l’équité entre travailleurs est primordiale. En ayant un ami dans votre équipe, vous vous exposez à la jalousie des autres ainsi qu’à des soupçons de favoritisme, qu’ils soient avérés ou pas. « S’il a eu cette mission, c’est parce que c’est le pote du patron ! ». Est-il nécessaire de s’exposer à ce genre de réactions ? Vous êtes plutôt de l’autre école et serez plus exigeant avec lui ? Revenez au deuxième point de cet article.

En conclusion, dites-vous qu’au travail, vous pouvez perdre un ami pour toujours. Et qu’une nouvelle recrue peut toujours devenir un ami… même si ce n’est pas obligatoire.

Besoin d’encore plus d’inspiration pour votre business ? Sautez le pas sur #JumpForward, le tremplin pour votre entreprise.

 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. d-19990529-WJK7AQ_high

    Il était une fois Ennio Morricone, le Maestro du cinéma

  2. Platja d’Aro, près de Girona.

    Retour au confinement: la Belgique sur ses gardes

  3. Dans le monde entier, les scientifiques s’activent pour trouver le moyen de guérir ou prévenir le coronavirus.

    Immunité: comment l’organisme se défend contre le coronavirus

La chronique
  • Lettre d’Europe: la pandémie s’éloigne, les questions climatiques restent

    Que la pandémie s’éloigne effectivement ou que les Européens s’habituent simplement à vivre avec elle, une chose est sûre : la lutte contre le changement climatique et ses conséquences dévastatrices sur nos vies reste notre plus grand défi.

    À Bruxelles, la Pologne va trouver sur la table des négociations le problème du CO2 car certains pays de l’Union européenne veulent que le Fonds pour une transition juste (avec, à la clé, 8 milliards d’euros pour la Pologne) soit accordé uniquement si Varsovie adhère à l’objectif européen de neutralité carbone fixé à 2050. Si, en décembre dernier, le gouvernement polonais est parvenu à retarder la décision, de nombreuses capitales européennes veulent aujourd’hui subordonner l’accord budgétaire à une décision claire de la Pologne sur la politique climatique communautaire.

    Cracovie la plus polluée

    Pourquoi, en Pologne, où près de la moitié de la...

    Lire la suite

  • Vacances, j’oublie tout? Euh non…

    À défaut de vaccin, voici donc une piqûre de rappel venue de Catalogne, mais aussi de Lombardie et de Vénétie : notre été 2020 n’est pas livré à l’insouciance mais sera en liberté surveillée. Avec plus que jamais dans les valises, outre les crèmes solaires, un indispensable sens des responsabilités pour ceux et celles qui décident de quitter leur domicile pour voyager en Belgique ou à l’étranger, mais aussi l’extrême vigilance des autorités publiques. Il faut en effet être assuré qu’un processus automatique et sans faille se déclenche...

    Lire la suite