Quel est le meilleur pays où s’installer quand on a moins de 35 ans ?

Quel est le meilleur pays où s’installer quand on a moins de 35 ans ?

Le Working Millennial Index, publié par le cabinet de recrutement britannique Silver Swan, a établi le classement des lieux où il fait le meilleur vivre et travailler quand on a moins de 35 ans. Et, surprise, le vainqueur est... l’Allemagne ! 

Le pays totalise 27 points sur 30. Son principal point fort : le rapport entre des salaires moyens élevés (2.268 euros) et des loyers particulièrement bas (725 euros en moyenne), laissant à cette population de quoi largement subvenir à ses besoins et se divertir.  Mais attention, cela ne fait pas de l’Allemagne le choix numéro 1 des jeunes pour autant. 

Le rêve australien 

Pour parvenir à ce classement, l’index combine 6 critères : le taux de chômage, le salaire moyen, le degré de réussite des startups, les loyers, les divertissements disponibles, et l’attractivité de la destination auprès des Millennials.  

Et sur ce dernier point, force est de constater que l’Allemagne est loin d’arriver en tête. Avec un score de 4 sur 5, elle est devancée par 12 autres pays, notamment par la Nouvelle-Zélande, l’Australie, le Canada, ou encore la Suède. Les 4 qui viennent compléter le top 5 de ce classement. 

Working Millennial Index

 

Ce n’est pas la première étude à le souligner, c’est l’Australie qui jouit de la meilleure image auprès des jeunes, surtout en termes de mode de vie, alors que la Nouvelle-Zélande, elle, ressort comme le pays où monter sa boîte serait le plus facile. 

Et la Belgique dans tout ça ? 

Carton rouge pour la Belgique. Dans cet index, notre pays ne pointe qu’à la 44e place, derrière la plupart des Etats d’Europe de l’Est, la Russie, ou encore le Sri Lanka. Principales faiblesses : un gros déficit d’image auprès des jeunes – le royaume ne recueille qu’un seul point dans cette catégorie - et des possibilités de divertissement jugées trop limitées. 

Même si, comme souvent, le classement n’est pas sans écueils. Le niveau de taxation par exemple n’est jamais pris en compte, rendant l’estimation du pouvoir d’achat et donc la comparaison des niveaux de vie très difficiles d’un pays à l’autre. Evidemment, si c’était le cas, la Belgique n’en sortirait certainement pas grandie. Il n’est pas exclu en revanche qu’un focus sur certaines villes plutôt que sur l’ensemble du territoire ait pu changer la donne. Si la météo reste la même partout, le degré de divertissement, les loyers et même le taux chômage varient, eux, fortement entre Charleroi, Bruxelles et Anvers par exemple.

Sur le même sujet
Mode de vie
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Platja d’Aro, près de Girona.

    Retour au confinement: la Belgique sur ses gardes

  2. Dans le monde entier, les scientifiques s’activent pour trouver le moyen de guérir ou prévenir le coronavirus.

    Immunité: comment l’organisme se défend contre le coronavirus

  3. Emmanuel Marill, directeur France et Belgique de l’entreprise américaine Airbnb, a licencié entre 20 et 25
% de ses effectifs.

    Les habitudes des Belges sur AirBNB: la campagne a la cote

La chronique
  • Lettre d’Europe: la pandémie s’éloigne, les questions climatiques restent

    Que la pandémie s’éloigne effectivement ou que les Européens s’habituent simplement à vivre avec elle, une chose est sûre : la lutte contre le changement climatique et ses conséquences dévastatrices sur nos vies reste notre plus grand défi.

    À Bruxelles, la Pologne va trouver sur la table des négociations le problème du CO2 car certains pays de l’Union européenne veulent que le Fonds pour une transition juste (avec, à la clé, 8 milliards d’euros pour la Pologne) soit accordé uniquement si Varsovie adhère à l’objectif européen de neutralité carbone fixé à 2050. Si, en décembre dernier, le gouvernement polonais est parvenu à retarder la décision, de nombreuses capitales européennes veulent aujourd’hui subordonner l’accord budgétaire à une décision claire de la Pologne sur la politique climatique communautaire.

    Cracovie la plus polluée

    Pourquoi, en Pologne, où près de la moitié de la...

    Lire la suite

  • Vacances, j’oublie tout? Euh non…

    À défaut de vaccin, voici donc une piqûre de rappel venue de Catalogne, mais aussi de Lombardie et de Vénétie : notre été 2020 n’est pas livré à l’insouciance mais sera en liberté surveillée. Avec plus que jamais dans les valises, outre les crèmes solaires, un indispensable sens des responsabilités pour ceux et celles qui décident de quitter leur domicile pour voyager en Belgique ou à l’étranger, mais aussi l’extrême vigilance des autorités publiques. Il faut en effet être assuré qu’un processus automatique et sans faille se déclenche...

    Lire la suite