Qu'a la Silicon Valley que n'a pas la Wallonie ?

Qu'a la Silicon Valley que n'a pas la Wallonie ?

Un écosystème, ce n’est pas seulement une juxtaposition d’acteurs. C’est un maillage fort qui permet à ces acteurs d’interagir efficacement. Avec au final des organismes de formation capables de façonner les bons profils, mais aussi un réseau de financement suffisamment important pour soutenir leurs initiatives. Le tout supporté par un cadre réglementaire adéquat, favorisant l’innovation et la collaboration entre les mondes académique et entrepreneurial.   

Où en est la Wallonie dans ce domaine ? Que manque-t-il pour favoriser l’émergence d’un vrai écosystème numérique wallon ? Et comment y remédier ? Vastes questions débattues par 4 intervenants lors d’un Café sans Filtre à Liège :   

Amélie Alleman, serial entrepreneuse dans le domaine du recrutement  

Anabelle Kinet, ancienne salariée devenue entrepreneuse   

  • André Blavier de l’Agence wallonne du Numérique  

  • Olivier de Wasseige, administrateur délégué de l’Union Wallonne des Entreprises et ancien coach du VentureLab 

  • Sur le même sujet
    Starter
     
    À la Une du Soir.be
    À découvrir sur Le Soir +
     

    Vos réactions

    Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

    Le choix de la rédaction
    1. Bénédicte Linard, la ministre de la Culture, a expliqué qu’elle proposerait six projets d’«événements tests».

      Coronavirus: les «événements tests», une perspective culturelle toute relative

    2. Colossal, ce chantier portant sur 12.000m² s’étalera jusqu’en 2023 au moins.

      Sous les couches de peinture, la Bourse d’antan revient à la vie

    3. La ministre de l’Intérieur Annelies Verlinden peut respirer: son avant-projet de loi n’a pas été éreinté par le Conseil d’Etat.

      Le Conseil d’Etat ne démolit pas l’avant-projet de loi pandémie

    La chronique
    • Les terrasses, les Liégeois et le roi Philippe: les gagnants et les perdants de la semaine

      Les gagnants

      Les terrasses

      Elles pourront donc rouvrir le 8 mai et certaines d’entre elles anticiperont pour la Fête du Travail. Les terrasses… Nos autorités songent sans doute à ces espaces cosy, fauteuils et couvertures pour les frileux, tasse de thé et cocktail sans alcool. Nous, on songe surtout au Carré à Liège, à la place du « Vieux » à Namur, au Marché-aux-Herbes de Mons et à Flagey bien sûr. Et ça, ce sera « le joyeux bordel », dirait Maxime Prévot.

      Jérémie

      On avait le choix mardi soir entre PSG-Bayern et la finale de The Voice. Et vous savez quoi ? La musique l’a emporté sur le foot. Avec Jérémie, la Belgique tient un sacré talent, mélange de Harry Belafonte du plat pays et d’Al Jarreau noir jaune rouge. Et pour le foot, rien n’est perdu : entre deux refrains, Jérémie défend aussi les buts de Walhain, a-t-...

      Lire la suite

    • Comment faire rentrer le désir de rébellion dans sa boîte?

      Far west ? Au sens figuré, c’est « le nom que l’on donne à un endroit où règne la loi du plus fort ». Géographiquement, le Far West est lié au sol nord-américain, mais la peur est que, le 1er mai prochain, il prenne ses quartiers à Liège-la-rebelle et pas que…

      Le souci n’est ainsi plus seulement le virus et ses variants assassins mais le risque d’une autre contagion, celle de la « désobéissance civile », ce mouvement via lequel des citoyens transgressent délibérément, de...

      Lire la suite