« Le défi le plus important est d’apporter de la crédibilité à son produit »

« Le défi le plus important est d’apporter de la crédibilité à son produit »

Je suis porteur de projet au sein de l’incubateur et accélérateur de startups The Faktory à Liège. J’y suis entré au début de l’année 2018 afin de mettre sur pied des idées émanant de l’incubateur lui-même, tel un startup studio. Pour l’instant je co-gère, avec Romain Trigaux (ex Calla-Garden), le projet iopool, une application mobile qui simplifie l’entretien des piscines pour leurs propriétaires. 

Le défi le plus important à mes yeux lors de tout démarrage d’un projet de startup est d’apporter de la crédibilité à son produit ou service afin de convaincre les premiers clients de passer à l’achat. A chaque démarrage de projet auquel nous avons pris part avec Romain, nous avons constaté que l’énergie dépensée dans les points listés ci-dessous s’est avérée largement payante. 

# 1 « Satisfait ou satisfait » 

De mon passage chez Decathlon entre 2015 et 2018, en tant que manager du rayon cycles, je retiens particulièrement la promesse de vente faite à chaque client : « satisfait ou satisfait ».  
Dans le cas d’iopool, nous mettons tout en œuvre pour que chaque prospect puisse bénéficier d’un excellent service client. Nous encourageons nos clients à communiquer avec nous à travers notre application mobile et prenons le téléphone dès qu’ils nous font part d’un problème. Un client satisfait est un client fidèle. Et qui dit client fidèle, dit ambassadeur de votre produit ou service auprès de prospects potentiels. Le graal donc pour toute jeune société en plein développement. 

# 2 Humanisez votre communication digitale 

Le e-commerce connait une croissance continue depuis de nombreuses années en Belgique (20% en 2018). Cependant, il est de plus en plus difficile pour le consommateur de mettre un visage sur le site commerçant sur lequel il pourrait passer à l’achat. 
Nous avons donc beaucoup travaillé au sein d’iopool pour humaniser notre site Internet et notre communication digitale. Nous avons entre autres développé un chatbot sur notre site internet et notre application mobile, sur lequel nous promettons une réponse aux questions endéans les 10 minutes. Nous avons également réalisé des témoignages vidéo de nos premiers utilisateurs, afin que chaque prospect puisse s’identifier à d’autres utilisateurs rencontrant le même problème. 

# 3 Comprendre la valeur ajoutée réellement perçue  

Une des clefs de la crédibilité de la proposition de valeur présentée est la valeur ajoutée réellement perçue par vos clients. Pour comprendre ce qui plaisait le plus à nos utilisateurs, et confronter nos hypothèses, nous avons rencontré et téléphoné à plus de 100 clients afin de recueillir leurs avis et remarques. Nous avons pu affiner notre communication afin d’être plus percutants. 

L’obsession du client satisfait nous a permis, après seulement 3 mois de commercialisation, de recueillir plus de 65 avis vérifiés sur notre site, avec une note de 4,6/5. Nous allons cet automne lancer notre produit aux Etats-Unis où nous allons devoir à nouveau acquérir de la crédibilité aux yeux des Américains, et relancer le processus. Nous sommes bien entendu confiants après cette première saison estivale réussie en Belgique et en France. 

Sur le même sujet
Parole d'entrepreneur
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. santé (2)

  2. PHOTONEWS_10929624-116

    Diables rouges: comment Axel Witsel a réussi son incroyable pari

  3. PHOTONEWS_10482735-117

    Voyages: 9 questions pour tout comprendre au certificat européen

La chronique
  • La «Lettre d’Ivan De Vadder»: Zuhal Demir, la Jeanne d’Arc de Flandre

    Elle a été guidée dans la politique, en 2010, par Jan Jambon, qui était proche de son mari à l’époque, avec la simple remarque : « Tu as toujours tant de commentaires, pourquoi tu n’essayes pas toi-même ? » Il s’agit de Zuhal Demir, femme politique de la N-VA, qui a grandi à Winterslag (Genk) : « Je suis l’enfant d’un mineur ». Sa famille est d’origine turco-kurde. « Mon père est venu ici de l’est de la Turquie dans les années 1970 pour travailler dans la mine. » Lors de sa prestation de serment comme secrétaire d’Etat dans le gouvernement Michel, elle portait un ruban rouge autour de son poignet : « Le ruban n’est rien de moins que l’écharpe de mineur appartenant à mon père Kemal Demir. C’est le porte-bonheur de la famille », expliqua-t-elle.

    Elle est peut-être mieux connue en partie francophone par sa séance photo sexy dans les fauteuils de l’hémicycle de la Chambre. La députée démocrate-chrétienne Catherine Fonck, indignée, avait réagi sur Twitter : « Ce n’est pas avec ce type de photos dans l’hémicycle de la Chambre...

    Lire la suite

  • A mettre dans les valises: le certificat et une sacrée dose de prudence

    L’Union européenne a tenu parole et réalisé une petite prouesse à son échelle. Tous les Européens vont en effet disposer dès le premier juillet d’un certificat européen reprenant les mêmes trois critères leur permettant de voyager pour leurs vacances. Les Belges pourront même se le procurer dès ce mercredi, histoire de vérifier les données qui y sont inscrites. En à peine quelques mois, un règlement européen – une législation – s’impose donc à tous les pays qui doivent dès lors émettre ce certificat et accepter ceux des autres. Et voilà,...

    Lire la suite