« Le défi le plus important est d’apporter de la crédibilité à son produit »

« Le défi le plus important est d’apporter de la crédibilité à son produit »

Je suis porteur de projet au sein de l’incubateur et accélérateur de startups The Faktory à Liège. J’y suis entré au début de l’année 2018 afin de mettre sur pied des idées émanant de l’incubateur lui-même, tel un startup studio. Pour l’instant je co-gère, avec Romain Trigaux (ex Calla-Garden), le projet iopool, une application mobile qui simplifie l’entretien des piscines pour leurs propriétaires. 

Le défi le plus important à mes yeux lors de tout démarrage d’un projet de startup est d’apporter de la crédibilité à son produit ou service afin de convaincre les premiers clients de passer à l’achat. A chaque démarrage de projet auquel nous avons pris part avec Romain, nous avons constaté que l’énergie dépensée dans les points listés ci-dessous s’est avérée largement payante. 

# 1 « Satisfait ou satisfait » 

De mon passage chez Decathlon entre 2015 et 2018, en tant que manager du rayon cycles, je retiens particulièrement la promesse de vente faite à chaque client : « satisfait ou satisfait ».  
Dans le cas d’iopool, nous mettons tout en œuvre pour que chaque prospect puisse bénéficier d’un excellent service client. Nous encourageons nos clients à communiquer avec nous à travers notre application mobile et prenons le téléphone dès qu’ils nous font part d’un problème. Un client satisfait est un client fidèle. Et qui dit client fidèle, dit ambassadeur de votre produit ou service auprès de prospects potentiels. Le graal donc pour toute jeune société en plein développement. 

# 2 Humanisez votre communication digitale 

Le e-commerce connait une croissance continue depuis de nombreuses années en Belgique (20% en 2018). Cependant, il est de plus en plus difficile pour le consommateur de mettre un visage sur le site commerçant sur lequel il pourrait passer à l’achat. 
Nous avons donc beaucoup travaillé au sein d’iopool pour humaniser notre site Internet et notre communication digitale. Nous avons entre autres développé un chatbot sur notre site internet et notre application mobile, sur lequel nous promettons une réponse aux questions endéans les 10 minutes. Nous avons également réalisé des témoignages vidéo de nos premiers utilisateurs, afin que chaque prospect puisse s’identifier à d’autres utilisateurs rencontrant le même problème. 

# 3 Comprendre la valeur ajoutée réellement perçue  

Une des clefs de la crédibilité de la proposition de valeur présentée est la valeur ajoutée réellement perçue par vos clients. Pour comprendre ce qui plaisait le plus à nos utilisateurs, et confronter nos hypothèses, nous avons rencontré et téléphoné à plus de 100 clients afin de recueillir leurs avis et remarques. Nous avons pu affiner notre communication afin d’être plus percutants. 

L’obsession du client satisfait nous a permis, après seulement 3 mois de commercialisation, de recueillir plus de 65 avis vérifiés sur notre site, avec une note de 4,6/5. Nous allons cet automne lancer notre produit aux Etats-Unis où nous allons devoir à nouveau acquérir de la crédibilité aux yeux des Américains, et relancer le processus. Nous sommes bien entendu confiants après cette première saison estivale réussie en Belgique et en France. 

Sur le même sujet
Parole d'entrepreneur
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. BELGIUM VIDEO MESSAGE PRIME MINISTER DE CROO

    Alexander De Croo: «La Belgique est en confinement partiel»

  2. d-20201028-GJMT1U 2020-10-27 16:30:45

    Coronavirus: imposer les transferts entre hôpitaux par la force légale

  3. Transfert aérien de patients atteints du covid-19 de Lyon à Angoulême
: «
Le phénomène automnal est tellement fort que rien n’aurait pu empêcher ce qui se passe aujourd’hui
», estime Martin Blachier.

    Coronavirus: «On ne peut quasiment rien faire contre le virus en automne»

La chronique
  • Coronavirus – «La vie devant toi, jour 93»: le voyage

    Hier, il s’est passé un truc incroyable.

    On avait rendez-vous avec Kris, un super pote, du côté de la rue de Namur, à Bruxelles. On s’était dit qu’on se trouverait un petit café à emporter et puis qu’on irait se promener. Tant qu’on peut. C’est la phrase de la semaine, ça, « tant qu’on peut ».

    On est allés chez Tich mais c’était fermé. Alors on est allés chez Jat, en face. On a pris un cappuccino et un chocolat chaud et, dans la rue derrière – la rue Brederode –, on s’est assis sur un banc devant le nº10 qui est vraiment une jolie maison, genre la maison en pain d’épices d’Hansel et Gretel. N’allez pas voir sur Google Maps, tout le quartier a été flouté, une vraie purée de pois. A cause du Palais royal, sans doute.

    Donc on est là, tranquilles, chacun à un bout du banc. Kris est triste parce qu’on lui a volé son beau vélo. Et triste aussi parce que son métier, c’est voyager. Parcourir le monde de bout en bout, rentrer...

    Lire la suite

  • Coronavirus: une leçon d’humilité en cinq points pour le monde politique

    En quelques jours, c’est une sacrée leçon d’humilité que le monde politique belge a reçue, à tous niveaux de pouvoir. La Flandre et son ministre-président ont été ce mardi les derniers à « atterrir », forcés d’adopter des mesures qu’ils avaient refusées vendredi dernier, prises en panique le week-end par les autres Régions. Plus jamais ça : il serait insensé que les erreurs commises se répètent dans les jours à venir. La leçon d’humilité comporte 5 volets :

    1) Une épidémie ne...

    Lire la suite