8 situations de la vie de tous les jours gouvernées par l’intelligence artificielle

8 situations de la vie de tous les jours gouvernées par l’intelligence artificielle

Non, l’intelligence artificielle ce n’est pas que pour les geeks ! Chaque jour, beaucoup de nos actions impliquent l’intervention plus ou moins significative de l’IA. Et la tendance n’ira qu’en s’accélérant. Voici 8 exemples de situations qui nous concernent tous. 

# 1 L’e-mail 

Depuis longtemps déjà, nos boîtes mail sont équipées d'algorithmes capables d’apprendre avec le temps. Pour filtrer les spams par exemple. Mais pourquoi un tel besoin d’adaptation ? Tout simplement parce que les émetteurs de ces spams, eux, modifient régulièrement leurs stratégies. Résultat, définir quelques mots-clés ne suffit pas à identifier les différents contenus. Petit plus désormais, l’expérience est de plus en plus personnalisée. Eh oui, marquez quelques fois un certain type d’e-mails comme spams, rapidement votre boîte mail le fera automatiquement pour vous.  

Autres exemples d’impact de l’IA : l’ajout à votre agenda d’une tâche ou d’un rendez-vous détecté dans le texte d’un e-mail reçu via Outlook, ou encore le « smart reply » de Gmail, qui vous suggère une réponse toute faite à un message. L’an dernier, 10% des 6,7 milliards d’e-mails envoyés chaque jour étaient des réponses automatiques.   

# 2 Les réseaux sociaux 

S’il y a un endroit où l’intelligence artificielle est reine, c’est bien sur les réseaux sociaux. C’est grâce à elle par exemple que Facebook reconnaît les visages de vos amis quand vous postez une photo, ou qu’Instagram vous suggère un émoji à l’instant même où vous exprimez vos émotions. 

Mais ça ne s’arrête pas là. Sur ces plateformes aussi, tout est affaire de personnalisation. Sans intelligence artificielle et sans machine learning, pas de contenus ni de publicités ciblés. Bonne chose ou pas ? A chacun de juger ! 

# 3 L’e-commerce 

Qui aujourd’hui ne fait pas au moins une partie de son shopping en ligne ? Un shopping facilité par des suggestions plus ou moins pertinentes en fonction de votre recherche, mais aussi des achats effectués par les autres internautes. L’expérience étant, là aussi, de plus en plus personnalisée. 

# 4 Les applications bancaires 

Et qui dit shopping en ligne dit aussi paiement en ligne. Un paiement sécurisé notamment grâce à l’intelligence artificielle, les systèmes apprenant continuellement à reconnaître les transactions frauduleuses. Mais la démarche va plus loin. La technologie permet dans le même temps de limiter le nombre de paiements refusés car faussement identifiés comme frauduleux. Mastercard, qui a lancé sa solution intelligente en 2016, estime ces derniers à 13 fois le montant total de la fraude. 

# 5 Les assistants vocaux 

Rédiger un e-mail, lancer une minuterie, jouer une chanson, ajouter un article à sa liste de courses ou encore allumer une lumière... De plus en plus de tâches s’effectuent rien qu’en parlant à son téléphone ou à l’assistant vocal qui trône dans son salon. Grâce à l’intelligence artificielle et au machine learning, les fonctions de reconnaissance vocale et de transcription s’améliorent de jour en jour, repoussant progressivement les limites du possible. 

# 6 La navigation 

Vous quittez votre domicile le matin et vous connectez à votre application de navigation favorite. Que se passe-t-il le plus souvent ? Sans même taper le moindre caractère, elle vous propose de vous emmener au travail ou à l’école de vos enfants, si c’est là que vous avez l’habitude de vous rendre à cette heure-là.  

Cerise sur le gâteau, elle vous suggère l’itinéraire le plus rapide grâce à la localisation anonyme des smartphones, mais pas seulement. Également grâce à un savant calcul de probabilités, basé sur les données collectées les jours et les semaines précédents, ainsi que celles renvoyées en temps réel par les automobilistes présents, comme vous, sur les routes. 

# 7 Les VTC 

C’est la même logique qu’utilisent les apps comme Uber ou Deliveroo pour minimiser votre temps d’attente, optimiser les trajets, ou encore calculer le prix de votre course. Il y a 3 ans, Jeff Schneider, responsable technique chez Uber, affirmait déjà que l’entreprise utilisait le machine learning pour tenter de limiter, voire à terme de supprimer les épisodes de flambée des prix, générés par les pics de demandes.  

# 8 Et bientôt, les voitures autonomes 

On ne parle plus que de ça. Et déjà des projets pilotes de véhicules autonomes personnels ou collectifs ont vu le jour aux quatre coins de la planète. Quant à savoir quand ils seront commercialisés, la question fait débat mais cela pourrait bien n’être qu’une question de quelques années. En tout cas pour commencer à voir quelques spécimens se mêler au trafic ici ou là. 

L’enjeu est loin d’être anodin. A terme, d’après une étude du cabinet McKinsey, l’IA pourrait contribuer à réduire le nombre d’accidents de la route de 90%. Couplée aux feux tricolores intelligents, déjà utilisés à Singapour ou au Canada par exemple, elle permettrait donc de réduire considérablement les temps de parcours. De quoi en faire rêver plus d’un ici en Belgique ! 

Sur le même sujet
Quotidien connecté
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Une nouvelle tuile pour l’horeca bruxellois.

    Coronavirus: les chiffres s’envolent, de nouvelles restrictions annoncées

  2. Alexander De Croo et Paul Magnette, l’un des deux sera le prochain Premier ministre.

    La Vivaldi écrit les dernières notes de sa partition

  3. CYCLING IMOLA WORLD CHAMPIONSHIPS MEN ROAD RACE

    Mondiaux de cyclisme: Julian Alaphilippe brise le rêve belge

La chronique
  • La chronique de Carta Academica: «Les femmes et le rejet de l’Autre»

    Actuellement, à travers toute l’Europe, on observe un durcissement politique : les partis qui prônent le repli identitaire ont le vent en poupe. Montée des nationalismes et communautarismes, fermeture des frontières, diminution de la sécurité – de la solidarité – sociale, rejet de l’étranger, refus de l’autre. Ceci est concomitant avec un discours « politiquement correct » d’inclusion, de lutte contre la discrimination, de refus du refus de l’autre.

    À cet égard, les combats en faveur de l’égalité entre hommes et femmes semblent singulièrement révélateurs, et les approches féministes particulièrement riches pour la réflexion. Pourquoi ? Parce que si l’on reconnaît que nos structures sociales ont été conçues par et pour des hommes (une situation historiquement avérée) et que, malgré des évolutions saluées et salvatrices, le masculin y est encore considéré comme l’universel et le supérieur...

    Lire la suite