Voici l'impact d'une carrière entière devant un ordinateur

Voici l'impact d'une carrière entière devant un ordinateur

Un teint pâle, le dos voûté, de l'eczéma, des yeux injectés de sang, des poignets et des chevilles gonflés et, détail esthétique, des varices ! Voici Emma, après 20 ans de carrière passés principalement devant un ordinateur. 

Des symptômes communs 

Rassurez-vous, cette personne n’existe pas vraiment. Disons, pas encore. C'est un mannequin fabriqué à partir des résultats d’une étude menée en Grande-Bretagne par l’entreprise Fellowes. Mais nous sommes nombreux à pouvoir nous reconnaître dans ce portrait. Et pour cause, nous passons en moyenne 6 à 8 heures par jour assis à notre bureau devant un écran.  

Selon l’étude, 90 % des personnes qui travaillent dans un bureau souffrent de problèmes de santé à cause de leur environnement de travail. Tous avec des symptômes identiques : fatigue oculaire (50 %), mal de dos (49 %) et céphalées (48 %). Et côté employeurs, l’étude est formelle, les efforts sont insuffisants pour empêcher l'irruption de ces troubles de la santé, malgré la demande des salariés.  

Travail sur écran : que risque-t-on ? 

Les risques les plus importants pour la santé sont des douleurs au niveau du cou, des épaules, des poignets et du bas du dos. Mais le problème n’est pas que mécanique.  

On constate également des problèmes oculaires, menant à des difficultés de concentration. Enfin, la position assise augmente fortement les risques cardio-vasculaires, de surpoids, ou de cholestérol. Au total, 7 travailleurs sur 10 sont soignés par des médicaments pour de tels troubles.  

Que faire pour ne pas ressembler à Emma ? 

Cela va sans dire, faire du sport et garder une bonne hygiène de vie. Mais au boulot ? Le Centre de connaissance belge sur le bien-être au travail recommande de faire des pauses, très régulièrement. Et bien sûr, de procéder à des aménagements de l’espace pour prévenir les effets sur la santé d'un trop long travail sur écran.  

Ainsi, pour maintenir une posture équilibrée et sans inconfort, les pieds doivent reposer à plat sur le sol, l'angle du coude doit être le plus droit possible et les avant-bras proches du corps. Le dos doit être droit et soutenu par le dossier du fauteuil, dont l'assise doit être réglable.  

La hauteur, ensuite. Le haut de votre écran doit se situer au niveau des yeux (sauf si vous portez des verres progressifs, auquel cas l’écran devra être positionné un peu plus bas). 

Le clavier doit être inclinable, dissocié de l'écran : un ordinateur portable relié à un moniteur et un clavier autonome est recommandé. Quant à la souris, sa taille doit être adaptée à celle de la main et positionnée dans le prolongement de l'épaule. 

Que faire de son téléphone ? Utilisez une oreillette ou des écouteurs de type Airpods. Si ce n'est pas possible, coincez le téléphone entre la tête et l'épaule, le moins longtemps possible.

Sur le même sujet
HR
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Certains télétravailleurs, en perte de repères à cause de la crise sanitaire, ont pris de mauvaises habitudes de consommation à la maison.

    Alcool: le confinement a fait des ravages

  2. Les chefs d’Etat et de gouvernement se retrouvent pour un sommet social européen à Porto, pays qui assure actuellement la présidence tournante du Conseil de l’Union européenne.

    Charles Michel au «Soir»: «Le bien-être des citoyens doit être notre boussole»

  3. Des sanctions avaient été réclamées contre Theo Francken (N-VA) pour violation de l’obligation de secret.

    Theo Francken sanctionné au Parlement

La chronique
  • La chronique «Vous avez de ces mots»: Fête des {mères} ou Fête des {mamans}?

    Ce dimanche 9 mai, nous fêtons les mamans. Ou plutôt les mères, puisqu’il s’agit bien de la Fête des mères, n’est-ce pas ? Oui, mais nous fêtons notre maman, pas notre mère.

    Anticipant des questions qui me seront posées, comme chaque année, sur la distinction à opérer entre maman et mère, je vais tenter de préciser la répartition d’emploi de ces deux termes. L’affaire s’annonce complexe, surtout pour la période contemporaine. Mais la paix de certaines familles est à ce prix.

    Mot d’enfant

    Les noms mère et maman apparaissent très tôt en français : le premier, issu du latin mater, dès le 10e siècle ; le second, emprunté au latin mamma, au 13e siècle. Les deux mots ont une racine commune ma –, redoublée par expressivité dans le cas de mamma, maman.

    Leurs usages respectifs sont clairement...

    Lire la suite

  • Gare à ne pas casser la concertation sociale, ce ciment belge

    Ce jeudi, le gouvernement a annoncé sa solution pour l’évolution des salaires en Belgique. Une solution dite « de médiation » qui ne change pourtant pas grand-chose aux relations sociales : le fossé entre patrons et syndicats était devenu béant avant, il le reste après. Les patrons (et les libéraux) sont contents, les syndicats sont furieux et les socialistes à la manœuvre via leurs compétences au sein du gouvernement De Croo sont très très mal pris.

    La concertation sociale vient donc...

    Lire la suite