Négociations fédérales: Bart De Wever appelle à former «un front flamand»

Négociations fédérales: Bart De Wever appelle à former «un front flamand»
Belga

Le député N-VA Theo Francken a appelé lundi matin sur les ondes de la VRT (Radio 1) à l’unité des partis flamands dans les discussions en vue de la formation d’un gouvernement fédéral. « Les francophones, et surtout le PS, doivent voir qu’ils ne peuvent pas semer la zizanie entre nous. C’est une question d’amour-propre », a lancé l’ancien secrétaire d’Etat, alors que le Roi se remet lundi à consulter les présidents de parti après avoir accepté la démission de Koen Geens (CD&V).

Bart De Wever, a émis un même appel quelques heures plus tard, avant un bureau de parti. Le président de la N-VA, a appelé les partis flamands « à ne pas s’incliner devant les oukases du PS et à former un front flamand. » « Il est irresponsable d’entrer dans un gouvernement de gauche », a-t-il ajouté. Pour lui, il serait « difficile de comprendre » que l’Open VLD et le CD&V « nient ce qu’ils ont convenu dans l’accord de coalition flamand ».

« Le fédéralisme est en train de mourir, mais le PS et les autres partis francophones ne veulent pas y faire face », a également déclaré Bart De Wever. Les dirigeants francophones en sont conscients, mais ils n’osent pas l’admettre, a-t-il poursuivi.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous