Votre GSM peut vous aider à être plus productif !

Votre GSM peut vous aider à être plus productif !

Selon l’Economist Intelligence Unit (2016), le smartphone dope la productivité de 16%. En clair : le travailleur peut consacrer 6,4 heures par semaine à d’autres tâches. Soit 41 jours par an. Voici 4 applications qui vous aident à atteindre cet objectif. 

Une application pour faire des listes 

Revenons aux fondamentaux. Pour mesurer la masse de travail et évaluer le temps que cela prendra, faire une/des liste(s) est un bon point de départ. La méthode papier-crayon a certes déjà fait ses preuves. Mais certains distraits perdent leurs précieux post-it, alors que d’autres préfèrent simplement avoir toutes les informations dans leur téléphone.  

Des dizaines d’applications existent. Todolist est l’une des plus utilisées. Elle permet d’établir des listes de choses à faire, de les planifier et de les classer en fonction de leur priorité. The Verge, un site américain qui traite d’actualité technologique, l’a élue « outil le plus utile pour gérer ses tâches ».  

Une application pour la gestion des tâches en équipe 

L’application Monday.com permet de gérer des tâches en équipe, d’identifier qui s’en occupe, de définir une deadline et d’afficher la progression de leur réalisation. D’autres informations personnalisées peuvent être ajoutées et transmises à l’équipe (degré de priorité, tags, chiffres…).  

L’application permet également de communiquer entre membres d’une même équipe. Selon Monday.com, 78% de leurs clients affirment avoir augmenté leur productivité. Productivité qui a un coût, puisqu’aucune formule proposée n’est gratuite. Les prix sont adaptés en fonction du nombre de personnes inscrites sur un même compte. 

Une application pour ne pas se déconcentrer

Avec l'apparition du coworking et des open spaces, se concentrer sur une tâche peut être de plus en plus compliqué. L’application Noisli permet de se couper du bruit ambiant grâce à des sons de pluie, de vent, d’oiseaux, de forêt… L’application est dotée d’une fonction minuterie pour, par exemple, appliquer la Méthode Pomodoro.  

  1. Choisir une tâche à accomplir 
  2. Programmer la minuterie sur 25 minutes 
  3. Faire une pause de 5 minutes 
  4. Après quatre périodes de 25 minutes de travail, faire une pause plus longue (de 15 à 20 minutes) 

Une application pour rester motivé 

Pour certains, ne pas se laisser tenter par les notifications constantes relève de l’exploit. D’autant plus lorsqu’il s’agit d’effectuer une tâche pour laquelle la motivation n’est pas au rendez-vous et où la moindre distraction est la bienvenue. L’application Forest permet aux utilisateurs de « planter un arbre lorsqu’ils souhaitent mettre de côté leur téléphone pendant une période bien précise. Au lieu de bloquer leur téléphone, Forest laisse les utilisateurs prendre la décision de tuer leur jeune pousse. Avec un arbre qui grandit correctement, le sentiment de réussite et de responsabilité amène les utilisateurs à rester, d’eux-mêmes, loin de leur smartphone », expliquait un des fondateurs au site Detox Digitale. L’application fonctionne avec une accumulation de points. Lorsque vous atteignez les 2.500 points, un véritable arbre est planté par l’association Trees for the Future. 

Sur le même sujet
Organisation
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. HEALTH-CORONAVIRUS_ITALY-TELECOM ITALIA

    Coronavirus: l’Italie dépasse la barre des 10.000 morts

  2. CORONAVIRUS HOPITAL SAINT-PIERRE

    L’évolution de la propagation du coronavirus: la pression ne se relâche pas (infographies)

  3. Selon l’état du patient, le circuit est plus ou moins long. Les cas sévères sont pris en charge par l’unité «
Covid
».

    Coronavirus: dans les pas d’un patient «Covid» à l’hôpital Saint-Pierre (vidéos)

La chronique
  • Chroniques brésiliennes ou le Brésil sous Bolsonaro

    Cela fait 15 ans que je viens chaque année au Brésil pour y faire de la recherche à l’université, et j’y suis en ce moment. Depuis l’arrivée au pouvoir de Jair Bolsonaro, bien des choses ont changé, dans les universités et dans la vie courante ; d’autres pas. Ce sont ces éléments d’atmosphère, glanés au fil des rencontres et des observations, que je veux relater dans cette chronique.

    Petit rappel sur l’élection de Bolsonaro

    Rappelons d’abord que, si Bolsonaro a été élu, c’est parce que l’ex-président Lula, qui avait une avance de plus de 20 points dans les sondages, a été empêché de se présenter aux élections. Le juge Sergio Moro l’a condamné à la prison sur base d’une « intime conviction » de fraude, le temps de l’empêcher de se...

    Lire la suite

  • La priorité reste de sauver les vies. Cette certitude-là est sans prix

    C’est un équilibre d’une difficulté inouïe à garder dans un monde qui tangue comme jamais et où la mort frappe intensément. Un équilibre multiple aussi à trouver entre la vie des gens et la survie de l’économie, entre les points de vue du nord et du sud, les positions de partis politiques fragilisés et nerveux, entre les différents pans de la société en alerte maximale.

    Ce vendredi, la ligne était extrêmement étroite pour la Première ministre Sophie Wilmès. Les critiques, questions, récriminations,...

    Lire la suite