Proposer des activités sportives en entreprise : un choix win-win

Proposer des activités sportives en entreprise : un choix win-win

Un esprit sain dans un corps sain ? C’est le pari que tente de plus en plus d’entreprises en proposant des activités et des challenges sportifs à leurs collaborateurs. Pourquoi ? Car le sport intègre, stimule l’esprit d’équipe, et parce qu’un employé en forme sera toujours plus productif.  

Le sport comme vecteur d’intégration et de promotion de l’entreprise 

Faire du sport en entreprise permet de mettre en relation les salariés et leurs dirigeants dans un contexte neutre. La notion de collectif s’inscrit plus particulièrement dans un sport d’équipe car c’est ensemble que le but et les objectifs seront atteints. Une activité sportive permet ainsi de mettre tout le monde sur le même pied d’égalité car elle gomme les inégalités, sociales comme hiérarchiques.  

Tout le monde porte le même maillot, tout le monde se bat pour la victoire commune. Les activités sportives permettent également d’intégrer plus facilement les nouveaux collaborateurs en les faisant participer à des activités ludiques, ce qui les aide à découvrir leurs nouveaux collègues dans un cadre totalement différent.  


Diminuer l’absentéisme et augmenter la productivité 

30 minutes d’activité physique régulière à intensité moyenne par jour est déjà bénéfique pour la santé. Diminution des maladies cardio-vasculaire, du diabète, des accidents cérébraux, des cancers… etc. Les entreprises ont donc tout intérêt à proposer des activités sportives à leurs collaborateurs. Un travailleur en forme et en bonne santé, c’est un travailleur moins absent et... motivé.  

Une étude française commandée par le Comité national olympique et sportif français (CNOSF) sur le sport en entreprise montre qu’un salarié réalise en moyenne 5 à 7% d’économies sur ses dépenses de santé annuelles, que sa productivité augmente de 6 à 9% ! Pour l’entreprise, cela se traduit par une amélioration de la rentabilité nette d’1 à 4%. Une situation win-win indéniable.  

Oui mais quels sports proposer ?  

Un tournoi de football et un cours de yoga collectif et le tour est joué ? Pas vraiment. Car si le sport est un moyen d’intégration, il peut tout autant être un moyen d’exclusion s’il est mal utilisé. Bien que mixte, le football sera plus masculin et le yoga plus féminin. Le cyclisme et la marche sont des activités accessibles à tous, peu importe le sexe, l’âge ou la forme physique. Mais le plus important, c’est tout ce qu’il y a autour des activités et des challenges sportifs.  

Mettre l’accent sur le jeu, sur des objectifs à atteindre (nombre de kilomètres ou de pas) permettra d’obtenir de meilleurs résultats, tout comme le lien social via une application mobile pour partager et comparer ses résultats. Le dépassement de soi peut aussi être stimulé avec des performances à améliorer, des moyennes à dépasser. Un comportement qui se retrouvera ensuite dans le travail quotidien.  
 

Sur le même sujet
HR
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. HEALTH-CORONAVIRUS_ITALY-TELECOM ITALIA

    Coronavirus: l’Italie dépasse la barre des 10.000 morts

  2. CORONAVIRUS HOPITAL SAINT-PIERRE

    L’évolution de la propagation du coronavirus: la pression ne se relâche pas (infographies)

  3. Selon l’état du patient, le circuit est plus ou moins long. Les cas sévères sont pris en charge par l’unité «
Covid
».

    Coronavirus: dans les pas d’un patient «Covid» à l’hôpital Saint-Pierre (vidéos)

La chronique
  • Chroniques brésiliennes ou le Brésil sous Bolsonaro

    Cela fait 15 ans que je viens chaque année au Brésil pour y faire de la recherche à l’université, et j’y suis en ce moment. Depuis l’arrivée au pouvoir de Jair Bolsonaro, bien des choses ont changé, dans les universités et dans la vie courante ; d’autres pas. Ce sont ces éléments d’atmosphère, glanés au fil des rencontres et des observations, que je veux relater dans cette chronique.

    Petit rappel sur l’élection de Bolsonaro

    Rappelons d’abord que, si Bolsonaro a été élu, c’est parce que l’ex-président Lula, qui avait une avance de plus de 20 points dans les sondages, a été empêché de se présenter aux élections. Le juge Sergio Moro l’a condamné à la prison sur base d’une « intime conviction » de fraude, le temps de l’empêcher de se...

    Lire la suite

  • La priorité reste de sauver les vies. Cette certitude-là est sans prix

    C’est un équilibre d’une difficulté inouïe à garder dans un monde qui tangue comme jamais et où la mort frappe intensément. Un équilibre multiple aussi à trouver entre la vie des gens et la survie de l’économie, entre les points de vue du nord et du sud, les positions de partis politiques fragilisés et nerveux, entre les différents pans de la société en alerte maximale.

    Ce vendredi, la ligne était extrêmement étroite pour la Première ministre Sophie Wilmès. Les critiques, questions, récriminations,...

    Lire la suite