Le coworking : A nouvel espace, nouvelle culture d’entreprise

Quitter un bureau classique pour s’installer dans un centre de coworking, pour une société, cela signifie prendre un nouveau virage et adopter une nouvelle façon de travailler au quotidien : moins cloisonnée, moins hiérarchisée, plus énergique, plus créative. De sains changements à en croire Bertrand Roland, administrateur délégué de DRA Group.

Mai 2015. Après plusieurs années passées au sein d’une prestigieuse maison de maître, rue Tenbosch, à Ixelles, le groupe DRA, spécialiste de la planification financière (création de patrimoine à partir de revenus professionnels depuis des dirigeants indépendants) installe ses quartiers chez Silversquare Louise. « Il ne s’agissait nullement de réaliser des économies, précise d’emblée son administrateur délégué, Bertrand Roland. Mais de passer à une autre manière de travailler. Notre équipe grandissait et avec le coworking, on a vu une occasion de faire un switch qui allait nous apporter de sains changements. »

Déménager, c’est sortir de sa zone de confort

« Dans la maison de maître que nous occupions, il y avait un fort caractère de représentation, qui correspondait parfaitement à notre positionnement, avec un étage de réception, un demi-étage occupé par deux collaborateurs, d’autres étages avec des bureaux séparés, des espaces de rangement… On s’est rendu que cela créait des cloisonnements terribles. L’équipe était complètement segmentée. En changeant d’espace, nous avons fait tomber ce cloisonnement et renforcé l’esprit d’équipe et de collaboration. » Un changement qui ne s’est pas opéré simplement en transportant les caisses d’un espace à l’autre, mais qui a tout de même été ressenti rapidement. « Lorsque nous sommes arrivés chez Silversquare - où nous possédons 150 m2 d’espace privatif et notre propre salle de réunion, mais om nous avons aussi accès à tous les espaces communs - durant deux mois, cela fut un peu inconfortable.

Mais très vite, on a senti qu’il n’y avait pas que les murs qui avaient disparu, le cloisonnement artificiel est, lui aussi, tombé. » Diverses études ont par ailleurs démontré qu’en ouvrant un espace de travail, on estompe la hiérarchisation, la communication passe mieux, les idées se croisent et s’échangent mieux également. Mais cela a aussi des effets sur les personnalités, qui s’intègrent mieux au groupe. « Redéfinir notre espace de travail a aussi redéfini les individus et leur façon de vivre au travail. J’ai le sentiment que chacun est plus en phase avec lui-même et ce qu’il fait. J’ai vu aussi les personnalités de collaborateurs, qui autrefois se protégeaient derrière leur fonction, se révéler. »

Déménager, c’est aller à la rencontre d’autres univers

En s’installant dans un centre de coworking, DRA Group a aussi bénéficié des bienfaits de la communauté. « La planification financière ne peut souffrir d’aucune erreur. C’est un secteur relativement technique et très sérieux. En venant ici, nous avons été mis en présence d’autres univers, et d’autres énergies, plus créatives : des start-up, des consultants, des experts en marketing, en communication… C’est très intéressant pour nous de côtoyer tous ces gens. Cela a amené des interactions inspirantes et énergisantes. »

Autre avantage non négligeable pour Bertrand Roland : « Dans notre maison de maître, on ne pouvait pas pousser les murs. Ici, si l’on veut s’étendre, on sait que des solutions seront trouvées rapidement. » Et de conclure : « Si nous étions restés rue Tenbosch, je pense que nous ne serions pas là où nous sommes aujourd’hui. Nous aurions certes connu la même croissance, mais en termes de culture d’entreprise, d’énergie, de relations humaines – entre nous et avec nos clients – nous n’aurions pas évolué de la même manière ! »

Envie d’en savoir plus sur le travail dans un espace de coworking ? Demandez un essai gratuit chez Silversquare.

La Une Le fil info Partager