Négociations fédérales: Magnette accuse Geens et De Wever de «contre-vérités et d’attaques personnelles»

Négociations fédérales: Magnette accuse Geens et De Wever de «contre-vérités et d’attaques personnelles»

Le président du PS Paul Magnette réagit vivement via Twitter aux critiques du président de la N-VA Bart De Wever et de l’ancien commissaire royal Koen Geens. « J’invite Koen Geens et Bart De Wever, qui répandent des contre-vérités et des attaques personnelles depuis trois jours maintenant, à se tenir un peu au-dessus ( « prendre un peu de hauteur »). Ce genre d’attitude n’aide pas à la recherche de solutions ».

La façon dont le président du PS, Paul Magnette, a finalement tué un gouvernement fédéral avec la N-VA et le PS continue de hanter vendredi. Ces derniers jours, l’ancien commissaire royal Koen Geens et le président de la N-VA Bart De Wever ont vivement critiqué Magnette. Par exemple, Geens n’était pas satisfait de la « purée d’âne » qu’il avait reçue du PS. De Wever a également été pointu pour Magnette : « J’aurais eu le courage de franchir le Rubicon, mais Magnette est revenue juste avant et a ensuite tué Koen Geens d’une manière méprisable », a-t-il déclaré hier.

Le président du PS, Paul Magnette, ne laissera pas cette critique le submerger comme ça. Sur Twitter, il reproche à Geens et De Wever de répandre « des contre-vérités et des attaques personnelles ». « Ce genre d’attitude n’aide pas dans la recherche de solutions », a tweeté le président du PS.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous