Coronavirus: Environ 500 personnes vont quitter le paquebot Diamond Princess

Coronavirus: Environ 500 personnes vont quitter le paquebot Diamond Princess

Environ 500 passagers vont quitter mercredi le paquebot Diamond Princess en quarantaine au Japon, après avoir reçu des résultats négatifs de tests au nouveau coronavirus, qui a infecté des centaines de personnes à bord, a annoncé mardi un responsable du ministère de la Santé.

« Le nombre exact (de personnes qui vont partir mercredi) varie encore, mais il sera d’environ 500 personnes », a-t-il déclaré à des journalistes. Seuls ceux qui affichent un test négatif et n’ont pas eu de contact proche avec une personne contaminée seront autorisés à descendre du navire de croisière, a ajouté le responsable. La plupart d’entre eux seront des Japonais : plusieurs pays, dont le Royaume-Uni, ont déjà annoncé leur souhait de rapatrier leurs ressortissants à bord.

56 nationalités à bord

Quelque 3.700 passagers et membres d’équipage de 56 nationalités étaient initialement à bord du paquebot, placé en quarantaine début février dans la baie de Yokohama près de Tokyo, après un test positif sur un croisiériste débarqué à Hong Kong. Tous avaient reçu l’ordre de rester dans leur cabine pendant deux semaines, mais cela n’a pas empêché la propagation du virus : au moins 542 personnes ont été contaminées.

Il s’agit du principal foyer de contamination du nouveau coronavirus hors de Chine. Le bilan du nouveau coronavirus a atteint 1.886 morts mardi en Chine continentale. En dehors, on ne recense que cinq décès : un à Hong Kong, un aux Philippines, un au Japon, un à Taïwan et un en France.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous