«10 jours sans maman», une comédie au profil de téléfilm: nos critiques des sorties cinéma

«
10 jours sans maman
».
« 10 jours sans maman ».

10 jours sans maman (Ludovic Bernard)

C’est sympathique. Mais l’envergure de ce film familial reste très limitée. Ludovic Bernard filme platement. Sa comédie surfe un peu trop facilement sur un humour pipi caca prévisible et manque singulièrement de muscles. 10 jours sans maman rejoint la ribambelle de comédies françaises au profil de téléfilms.

Le prince oublié (Michel Hazanavicius)

Hazanavicius a imaginé une fable qui s’adresse plus aux parents qu’aux enfants. La fable se déroule à deux niveaux : le réel et l’imaginaire. Dans le réel, tout est convenu. Dans l’imaginaire, on se sent dans un Pixar du pauvre hyper coloré et kitsch, animé par des effets spéciaux ringards. Le visuel est horriblement laid et l’histoire manque cruellement d’imaginaire. Voici un prince à vite oublier. Où est passé le Michel Hazanavicius inventif et marrant des OSS117 ?

SamSam (Tanguy de Kermel)

Ni bébête ni manichéenne, l’histoire est racontée à hauteur d’enfant avec du fond (le harcèlement scolaire), un méchant qui n’est pas que ça et des gags visuels bien tapés.

Un jour si blanc (Hlynur Palmason)

Histoire de deuil, de vengeance, d’amour inconditionnel. Thriller étrange à l’image de l’Islande à la fois rugueuse et tendre, sombre et fascinante.

Nightmare island (Jeff Wadlow)

On est dans le fond du panier : poncifs à la pelle, premier degré, « morale » d’une platitude éprouvante et surtout un scénario écrit avec une fameuse paire de moufles.

Lire aussi Notre critique

L’appel de la forêt (Chris Sanders)

Buck, moitié saint-bernard moitié berger écossais, est un mélange de numérique et de motion capture, le meilleur ami de l’homme étant joué par… un humain. On comprend bien que le réal n’aurait pu obtenir tout ce qu’il fait faire à Buck d’un animal en chair et en os. Sauf que cette technologie donne souvent à l’anthropomorphisme des allures très cartoonesques. Sans compter ces moments où l’animation du brave Buck laisse à désirer.

Sonic le film (Jeff Fowler)

Vic le Viking et l’épée magique (Eric Cazes)

Toutes les séances sur notre site cinenews.be

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous