Le coronavirus perturbe déjà l’économie belge

Au port d’Anvers, on ne note pas encore de baisse du trafic de containers en provenance de Chine. Cela ne saurait néanmoins tarder.
Au port d’Anvers, on ne note pas encore de baisse du trafic de containers en provenance de Chine. Cela ne saurait néanmoins tarder. - Pierre-Yves Thienpont.

L’impact du coronavirus sur la vie des entreprises technologiques belges est bien réel. C’est Agoria qui le dit. La Fédération de l’industrie technologique a sondé ses membres (fabricants de machines-outils, de produits technologiques…). Elle a accepté de partager avec Le Soir les premières réponses reçues. Résultat ? « 50 % des répondants affirment rencontrer des problèmes dans leurs activités de production, que ce soit ici en Belgique ou en Chine », explique Kevin Verbelen, expert en commerce international pour Agoria. Et l’optimisme n’est guère de mise : « 75 % estiment qu’ils vont avoir des problèmes dans les prochains mois. »

Deux tiers des répondants font également état de problèmes d’approvisionnement depuis la Chine (pièces détachées, produits…) et 71 % s’attendent à en rencontrer dans le futur.

► Quel sera l’impact sur l’emploi? Faut-il s’attendre à du chômage économique? Notre dossier sur Le Soir+

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous