Des dizaines de tracteurs attendus à Bruxelles pour une manifestation ce jeudi

Des dizaines de tracteurs attendus à Bruxelles pour une manifestation ce jeudi
Joakeem Carmans

Plusieurs syndicats agricoles manifesteront jeudi à Bruxelles, à l’occasion d’un sommet européen prévu ce jour et à l’agenda duquel figure le délicat sujet du budget 2021-2027 de l’Union européenne.

La Fédération wallonne de l’agriculture (Fwa) sera bien représentée, avec vraisemblablement « plusieurs dizaines » de tracteurs qui rallieront la capitale depuis les quatre coins de la Wallonie. D’autres manifestants viendront en car et en train.

La Fwa compte bien défendre le budget de la politique agricole commune (Pac), qui risque de pâtir du Brexit et de servir de variable d’ajustement des négociations budgétaires entre les 27. « Les propositions actuelles impliquent une diminution du budget de 3,9 % pour le premier pilier (les aides directes aux agriculteurs, NDLR) et jusqu’à -15 % pour le second pilier (la politique de développement rural, co-financée par l’UE et les Etats membres, NDLR) », s’inquiète la Fwa. « Ces propositions ne sont pas acceptables, en particulier en regard des exigences accrues qui seront imposées par la PAC post 2020 aux agriculteurs européens, et a fortiori belges et wallons. »

Une politique agricole commune équitable

La Fwa rappelle que les aides de la Pac constituent « l’essentiel si pas l’intégralité du revenu disponible » pour de nombreuses exploitations wallonnes. « Avec un budget Pac en baisse, on renforce ce risque de voir s’écrouler encore davantage l’économie agricole, avec des conséquences graves pour les filières tant en amont qu’en aval », avertit encore la Fwa.

Cette dernière manifestera sur le rond-point Schuman, non loin des sièges de la Commission et du Conseil, aux côtés du Boerenbond et de l’ABS, ses partenaires au sein de l’Agrofront.

Par ailleurs, l’European milk board (EMB), qui représente des dizaines de milliers d’éleveurs laitiers européens, manifestera pour sa part jeudi matin dans le quartier européen à Bruxelles, avec des producteurs de Lituanie, de Lettonie et d’Estonie, pour revendiquer une égalité de traitement des agriculteurs (via des conditions égales pour les paiements directs dans tous les pays de l’UE) et une politique agricole commune équitable. L’EMB réitérera à l’occasion son appel à la mise en place d’un instrument de gestion de crise efficace pour le secteur laitier, comme la mise en place d’un « Programme de responsabilisation face au marché » prévoyant une baisse obligatoire de la production en cas de crise grave dans le secteur.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous