Début des délibérations au procès d’Harvey Weinstein

Début des délibérations au procès d’Harvey Weinstein
Reuters

Le jury d’un tribunal pénal de Manhattan a entamé mardi ses délibérations après trois semaines et demie de procès du producteur Harvey Weinstein, dont le sort paraît incertain.

Celui qui fut jadis l’un des producteurs de cinéma les plus puissants au monde est-il coupable de viol et d’agression sexuelle, avec comportement prédateur comme circonstance aggravante ? C’est la question à laquelle vont devoir répondre à l’unanimité les douze jurés du procès.

En cas de désaccord persistant sur tout ou une partie des cinq chefs d’accusation, le procès serait annulé et un autre vraisemblablement organisé, avec de nouveaux jurés. « Vous allez devoir statuer sur la question ultime : est-ce que l’accusation a démontré la culpabilité (de l’accusé) au-delà du doute raisonnable ? », a expliqué aux jurés le juge James Burke, qui a présidé aux débats.

Les délibérations reprendront mercredi matin

« Vous devez appliquer (aux délibérations) le même sens commun (…) que dans votre vie de tous les jours », a-t-il ajouté. Vers 11h30 (17h30 en Belgique), le jury s’est retiré pour délibérer. Un peu après 16h30 (22h30 en Belgique), le juge a suspendu leurs délibérations, qui reprendront mercredi matin.

Durant cette première journée de délibérations, le jury a soumis une première question écrite au juge, lui demandant pourquoi aucun chef d’inculpation n’avait été retenu concernant le viol de l’actrice Annabella Sciorra. La comédienne, qui a témoigné au procès, affirme avoir été violée par Harvey Weinstein durant l’hiver 1993, mais les faits présumés sont prescrits et ne pouvaient donc pas être poursuivis.

S’il est reconnu coupable de tous les chefs d’accusation, Harvey Weinstein, 67 ans, encourt la prison à perpétuité compte tenu de la circonstance aggravante.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous