Acier: GFG Alliance investit 100 millions EUR pour transformer Liberty Liège-Dudelange

Au terme de l'analyse stratégique de 100 jours, qui a suivi la reprise de ces sites industriels d'ArcelorMittal en juillet 2019, GFG Alliance a estimé qu'il devait investir quelque 100 millions d'euros sur les sites du bassin mosan (Flémalle et Tilleur) et de Dudelange afin de réaliser des mises à niveau qui permettront aux différentes entités "d'améliorer sensiblement la qualité des produits et les performances opérationnelles des usines, tout en poursuivant le travail de réduction des coûts et d'amélioration de l'efficacité", explique Sanjeev Gupta, président exécutif du groupe.

Il est ainsi prévu l'amélioration de la ligne de fer-blanc et la réalisation d'un projet de cogénération sur le site de Tilleur, permettant ainsi la production de vapeur et d'électricité propre, mais également l'amélioration de la qualité, des performances et de la capacité de la ligne de galvanisation 4 de Flémalle.

Ces investissements succèderont à une série de mesures opérationnelles prises depuis sept mois afin de réduire les coûts et d'améliorer la qualité des produits. L'entreprise a également mis en place de nouveaux programmes innovants permettant au personnel d'identifier des opportunités et de mettre en œuvre les changements.

Cette stratégie doit permettre au cluster Libertry Liège-Dudelange d'être compétitif et durable à long terme tout en réinvestissant et en fournissant en sus des emplois locaux de haute qualité, l'entreprise s'engageant en outre à être neutre en carbone d'ici 2030.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous