Accueil Société

La prime sur la tête du Belge Bahar Kimyongur doublée par la Turquie

La police turque n’en démord pas. Obtenir l’arrestation du militant de gauche de nationalité belge est une priorité du gouvernement Erdogan. Le gouvernement belge a déjà dénoncé ces menaces turques sur un de nos ressortissants.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

La police turque a doublé la prime (de 1 million à 2 millions de livres turques) offerte pour la capture du militant belge de gauche Bahar Kimyongur, qui figure sur la liste des « most wanted » de Turquie compilé par le site officiel turc (terroananlar.tur.pol) qui mélange les noms de près de 900 personnes appartenant aux mouvements kurdes, d’extrême gauche ou à l’Etat islamique. Cette liste, dont la première version remonte à 2016, présente les personnes recherchées sous 5 catégories, correspondant à la dangerosité qui leur est affectée par Ankara : rouge, bleu, vert, orange et gris.

La prime promise, qui était autrefois de 190.000 euros, est grimpée ces jours-ci jusqu’à 340.000 euros.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Monsieur Alain, jeudi 20 février 2020, 9:21

    J'hallucine.

  • Posté par didier van aubel, mercredi 19 février 2020, 23:20

    Les Turcs en Europe, c'est un peu commes des Esquimaux au Sénégal . . .

  • Posté par Christian BOULET, mercredi 19 février 2020, 23:13

    Et combien pour Erdogan ?

  • Posté par Neuberg Michel, samedi 29 février 2020, 12:48

    Si mes souvenirs sont bons, ici, à Louvain-la-Neuve, les encombrants sont à 5 euros le mètre cube. Comme le volume moyen d'un être humain est de 75 litres, ce qui correspond à 0,075 m3, il ne vaut pas grand chose. Ça, on le savait déjà!

Aussi en Société

Les boîtes noires s’invitent dans les voitures dès cette semaine

Les données de conduite au moment d’un accident devront être collectées dans une boîte noire. De nombreux dispositifs d’aide à la conduite deviennent également obligatoires. En Belgique, cette législation européenne s’appliquera aux nouveaux modèles à partir du 6 juillet. Et en 2024 pour toutes les voitures neuves.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs