Marcelo Rios accuse l’ATP d’avoir dissimulé le dopage d’Agassi

@News
@News

Le Chilien Marcelo Rios a critiqué l’ATP avec virulence dans une interview accordée au quotidien chilien La Tercera mardi, accusant notamment l’instance dirigeante du circuit professionnel masculin d’avoir dissimulé à « quatre reprises » dans les années 90 des cas de dopage concernant l’ex-star américaine André Agassi.

L’ancien N.1 mondial dans les années 90 n’a jamais gagné de Grand Chelem. Mais il a remporté 18 titres dont Indian Wells, Miami et Rome. Il a toujours cultivé un esprit singulier sur le circuit.

Interrogé par le quotidien chilien sur le cas de dopage concernant son compatriote Nicolas Jarry, suspendu après un contrôle positif aux anabolisants en novembre 2019, Rios s’en est violemment pris à l’ATP, « la plus grosse merde qui existe ».

« Ils ont attrapé Agassi quatre fois pour dopage et l’ont couvert car c’était Agassi, et que le tennis allait dans le mur. Ce sont des m..., des ‘gringos’», a-t-il lâché.

Dans son autobiographie parue en 2009, André Agassi, lui aussi ancien N.1 mondial, avait révélé être accro lors d’une partie de sa carrière à la méthamphétamine et avoir été contrôlé positif à une drogue dure en 1997. Il avait également raconté comment il avait menti à l’ATP pour justifier ce contrôle, évitant ainsi la moindre sanction.

L’ATP n’avait pas réagi mercredi aux accusations portées par Rios, dont la parole se fait rare dans les médias depuis sa retraite en 2004 en raison de problèmes au dos.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • La distanciation par bulles est bien respectée à la Lotto Arena. Les fans ont pu profiter d’une dernière journée ce vendredi.

    Par Yves Simon

    ATP - WTA

    Coronavirus: la fin de l’European Open se jouera à huis clos

  • ANTWERP TENNIS EUROPEAN OPEN QUARTER FINAL HARRIS HUMBERT

    Par Yves Simon

    ATP - WTA

    Ugo Humbert: «Je ressens des ondes positives ici à Anvers»

  • Photo News

    Par Yves Simon

    ATP - WTA

    European Open: David Goffin, l’envie n’a pas suffi

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous