We Invest pousse sur l’accélérateur

Raphaël Mathieu, CEO de We Invest, et Frédéric Van de Putte, CEO Belux de BNP Paribas Real Estate.
Raphaël Mathieu, CEO de We Invest, et Frédéric Van de Putte, CEO Belux de BNP Paribas Real Estate. - blagtref

L’accord concerne l’immobilier résidentiel neuf et existant. Pour BNP Paribas Real Estate, l’objectif est de mettre un pied dans le secteur du résidentiel peu exploité jusqu’ici. Pour We Invest, la volonté est d’augmenter sa visibilité et donner un tournant important à sa stratégie de développement sur le marché belge. Concrètement, les deux partenaires travailleront ensemble à la réalisation de mandats d’achat octroyés par des investisseurs et/ou clients respectifs. On notera ici que BNP Paribas Real Estate est déjà actif dans le segment résidentiel au travers de son activité d’expertise immobilière. Pas moins de 7.500 expertises ont ainsi été réalisées par ses soins en 2019.

 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • BELGAIMAGE-162391908

    Par Marie-Eve Rebts

    Immo

    Résidence secondaire: les Belges combinent plaisir et avantages en France

  • Si vous faites partie des chanceux  qui possèdent une terrasse, l’été est le moment idéal pour y passer du bon temps !

    Par Marie-Eve Rebts

    Immo

    Vacances: quelques idées pour aménager son logement, et s’y sentir bien

  • Les espaces communs du petit hôtel sont particulièrement cosy.

    Par Marie-Eve Rebts

    Immo

    Le B-Lodge, une expérience belge un peu différente de l’hôtellerie

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Le port du masque partout, une décision qui émane d’un rapport transmis au ministre-président par le comité scientifique chargé de suivre Bruxelles.

    Masque obligatoire à Bruxelles: une décision également politique

  2. PHOTONEWS_10874609-094 (1)

    Négociations fédérales: les partis flamands de la «bulle des cinq» étrillent le MR

  3. «
The Mandalorian
».

    Comment Proximus va aider Disney+ à s’installer en Belgique

La chronique
  • Crise de la Covid-19: la tyrannie du risque zéro

    On connaît bien la vie d’Howard Hughes. Il fut tour à tour aviateur intrépide, puissant producteur à Hollywood, milliardaire à la tête de la Trans World Airlines. On dit qu’il chuchotait à l’oreille de John F. Kennedy comme de Richard Nixon, tandis qu’il se baladait au bras de Katharine Hepburn, Jane Russell, Ava Gardner ou Rita Hayworth. On connaît moins la triste fin de sa vie, par contre.

    Howard Hughes, qui fut un pionnier de l’aviation et réchappa à plusieurs accidents d’avion, avait pourtant une peur démesurée et irrationnelle des virus et des microbes. Il passa les dix dernières années de sa vie confiné dans des palaces qu’il avait achetés. D’abord dans le penthouse du 9e étage du Desert Inn de Las Vegas, puis au Xanadu Resort de Grand Bahamas, et enfin au Fairmont Princess Hotel d’Acapulco, où il agonisa. Durant ces dix dernières années, il vécut complètement confiné, en ermite, dans l’obscurité. Il ne vit plus personne, ne fit plus aucune apparition en public, et plus aucune photo de lui ne fut prise....

    Lire la suite

  • Le masque à Bruxelles, entre symbole et incertitude

    Comment le monde a changé ». Tel est le titre du dossier que Le Soir proposait ce mardi, mettant sous la loupe les changements imprimés par le coronavirus à la planète, du vivre-ensemble à la géopolitique en passant par la science.

    Bruxelles aussi a changé, c’est peu de l’écrire. La capitale appréciée des expats pour son doux désordre impose depuis mercredi le port du masque dans l’espace public, jusqu’aux confins de sa Région. Le seuil des 50 contaminations par 100.000 habitants a été...

    Lire la suite