We Invest pousse sur l’accélérateur

Raphaël Mathieu, CEO de We Invest, et Frédéric Van de Putte, CEO Belux de BNP Paribas Real Estate.
Raphaël Mathieu, CEO de We Invest, et Frédéric Van de Putte, CEO Belux de BNP Paribas Real Estate. - blagtref

L’accord concerne l’immobilier résidentiel neuf et existant. Pour BNP Paribas Real Estate, l’objectif est de mettre un pied dans le secteur du résidentiel peu exploité jusqu’ici. Pour We Invest, la volonté est d’augmenter sa visibilité et donner un tournant important à sa stratégie de développement sur le marché belge. Concrètement, les deux partenaires travailleront ensemble à la réalisation de mandats d’achat octroyés par des investisseurs et/ou clients respectifs. On notera ici que BNP Paribas Real Estate est déjà actif dans le segment résidentiel au travers de son activité d’expertise immobilière. Pas moins de 7.500 expertises ont ainsi été réalisées par ses soins en 2019.

 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • d-20161207-GCLR69 2020-03-20 10:44:31

    Malgré le confinement, un service notarial minimum garanti

  • Même s’il fait beau dehors, c’est plutôt mauvais temps sur l’immobilier en ce moment. Les beaux jours finiront bien par revenir...

    Par Marie-Eve Rebts

    Immo

    Acheteurs, propriétaires, locataires: que faire pendant le confinement?

  • Le mouvement est parti d’une grogne envers le géant Immoweb.

    Par Marie-Eve Rebts

    Immo

    Le Covid-19 mobilise les agents immobiliers

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Le président exhibe un graphique comparant deux courbes
: la plus sombre prédit de 1,5 à 2,2 millions de morts en cas de non-intervention, la seconde annonce de 100.000 à 240.000 morts si des mesures adéquates étaient prises. © Reuters.

    Comment le virus s’est propagé dans l’Amérique de Trump

  2. «
Voir débarquer des clients avec des masques, ça nous stresse.
»

    Grogne dans les supermarchés: «C’est nous qui sommes exposés, pas les actionnaires»

  3. ILLUSTRATIONS CORONA VIRUS HOSPITAL WEDNESDAY

    Le vrai ou faux: la Belgique est-elle le troisième pays le plus touché par le virus?

La chronique
  • «Visa pour la Flandre»: «Bart De Wever, blijf in uw kot»

    Et si on jouait à un jeu ? Quel est selon vous, le parti qui a été le plus souvent invité sur le plateau de VTM, la télévision commerciale, et très populaire de Flandre depuis fin octobre 2019 ? La N-VA ? Vous avez un point. Deuxième question : quel est l’homme politique qui y a été le plus souvent invité ? Bart De Wever ? Non, mais vous brûlez. C’est Ben Weyts, ministre de l’Enseignement, à égalité avec Jan Jambon, ministre-président, juste devant le CD&V Pieter De Crem.

    La N-VA a été en fait sur le plateau de VTM à 18 reprises et 14 de ces 18 fois – dont les 6 de Ben Weyts – se sont produites après le déménagement de VTM et son groupe Medialaan de Vilvorde à… Anvers. Après une énième prestation télévisée de Bart De Wever sur la chaîne commerciale, un Flamand facétieux tweetait : « A croire qu’on a déménagé VTM pour que le bourgmestre d’Anvers puisse y venir à pied tous les jours ». Il est vrai que la chaîne n’est pas tenue par l’équilibre politique qui régit la VRT, son concurrent public.

    Mais...

    Lire la suite

  • Coronavirus: la conversion des «imbéciles»

    La Conjuration des imbéciles » – « A Confederacy of Dunces » – est un roman de John Kennedy Toole. Epuisé par l’impossibilité de faire publier son livre, l’écrivain se suicide en 1969, à 31 ans. Mais le roman, finalement publié, connaît un immense succès : il sera couronné par le prix Pulitzer et salué comme un des plus grands classiques de la littérature humoristique américaine.

    Le titre est une référence à une citation de l’écrivain Jonathan Swift, mise en épigraphe...

    Lire la suite