Accueil Société

Affaire Nethys: la Banque Nationale suspecte un abus de biens sociaux chez l’assureur Intégrale

Le gouverneur de la BNB est déchaîné. Dans un courrier au vitriol, il condamne les 5,7 millions d’indemnités versés aux dirigeants d’Intégrale pour contourner le décret gouvernance.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Soupçons d’abus de biens sociaux, erreurs graves, violation de la loi… L’assureur liégeois Intégrale, filiale du groupe Nethys, en prend pour son grade dans un courrier que Le Soir a pu se procurer. Et l’attaque ne vient pas de n’importe qui : c’est le gouverneur de la Banque nationale de Belgique (BNB), Pierre Wunsch, qui a sorti sa plume la plus acide pour dénoncer les (nombreux) manquements de la compagnie d’assurances. Cette lettre incendiaire, datée du 18 février, carbonise durant 21 pages le management d’Intégrale et son conseil d’administration.

Suite aux révélations du Soir sur le dossier Nethys et Intégrale, la Banque a décidé, le 26 novembre dernier, d’envoyer une équipe dans les locaux de l’assureur pour « effectuer des travaux de vérification visant à évaluer l’efficacité du système de gouvernance ». C’est son rôle de tutelle. Et la lettre envoyée ce mardi détaille les constats « graves » observés durant cette mission.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

9 Commentaires

  • Posté par Surmont Willy, jeudi 20 février 2020, 13:30

    Et on s'étonne de mouvements style gilets jaunes ou de partis comme le PTB? De tels scandales poussent notre démocratie à exiger une recherche tous azimuts de toutes ces perversions! Et que ce ne soit plus contrôlé que par du politique seul, sinon il y aura encore de petits "ou gros" arrangements! La confiance n'y est plus!

  • Posté par epictete epictete, jeudi 20 février 2020, 12:44

    ET 490.000 euros bruts par an, c'est légal ? https://www.lecho.be/economie-politique/belgique/economie/un-nouveau-gouverneur-au-style-tranche/10083599.html

  • Posté par Bibliothèque , jeudi 20 février 2020, 12:42

    Edifiant, une fois de plus, sur la gouvernance en Wallonie (mais il parait que c'est encore pire à Bruxelles ...) ! Et tout cela est payé par le citoyen

  • Posté par Delpierre Bernard, jeudi 20 février 2020, 12:22

    Ce constat émanant d'une personnalité hors du commun ne fait que renforcer la conviction que la pourriture déborde de partout et dire que le déclenchement de l'affaire "publifin " et de ses annexes est due à l'acharnement d'un élu communal peu impressionné par les réticences multiples auxquelles il a dû faire face, sans quoi les ripailleurs du PS et leurs compagnons de route du MR et du CDH se goinfreraient encore sans vergogne en raison de la lenteur de réaction des autorités judiciaires et politiques...Après Happart et son départ arrosé d'un bonus de départ du parlement digne d'un satrape oriental , on croyait avoir atteint les sommets alors qu'on gravissait les premières pentes de cette montagne de scandales. Et dire que le taux de dépenses publiques de la Wallonie dépasse de loin les 60% du PIB alors que le pourcentage ramené au niveau national est supérieur à 51%, on imagine les économies possibles en suppression d'abus, en rationalisation de services mais de cela le PS ne semble guère se préoccuper, il veut plus de dépenses ...

  • Posté par Surmont Willy, jeudi 20 février 2020, 8:19

    Quand je vous écrivais"suite et pas fin" !! Quand il n'y en n'a plus il y en a encore! Ce n'est même plus mafieux, c'est pire que tout!!

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs