Accueil Léna

A Idlib, ce père fait rire sa fille lorsqu’une bombe explose: «J’ai vu trop d’enfants traumatisés»

Le Syrien Abdullah Al-Mohammad vit près d’Idlib avec sa petite Selva. Ils sont les protagonistes d’une vidéo dans laquelle on les entend rire alors qu’une bombe est en train d’exploser.

Avec LéNA, découvrez le meilleur du journalisme européen.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Non, je ne connais pas Roberto Benigni et je n’ai jamais vu La vie est belle  », déclare Abdullah Al-Mohammad qui, comme dans le film qui a valu à l’acteur toscan de remporter l’Oscar du meilleur acteur en 1999, a transformé l’horreur de la guerre en jeu pour faire oublier le fracas des bombes à Salwa, sa fille de 4 ans.

Dans une vidéo partagée sur Twitter, on peut voir Abdullah et sa fille éclater de rire juste après l’explosion d’un missile qui aurait pu les tuer. « Je lui fais croire que ce sont de fausses armes et que celui qui tire le fait simplement pour nous amuser », ajoute Abdullah depuis Sarmada, petite ville de la région syrienne d’Idlib, la dernière à être encore aux mains de la révolte, lourdement bombardée par les avions de chasse de Moscou et les canons du régime de Damas.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Neuberg Michel, vendredi 28 février 2020, 18:35

    Cette histoire me fait penser au film "La vita è bella" (1997) dans lequel un père, déporté dans un camp de concentration avec son fils, fait croire à celui-ci que c'est un jeu et qu'il doit bien se cacher car, s'ils gagnent le jeu (de cache-cache), ils remporteront un char d'assaut.

Aussi en LéNA

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs