Ligue 1: Lyon sans joker à Metz avant la Juventus en Ligue des champions

photo news
photo news

Les Lyonnais sont loin d’aborder ce huitième de finale de C1 mercredi dans les meilleures conditions : ils n’ont plus gagné en L1 depuis le 26 janvier face à Toulouse (3-0). Depuis, avec deux nuls et deux défaites, le doute s’est installé et les places européennes se sont éloignées (11e).

Les victoires entre-temps en Coupe de France, à Nice (2-1) et contre Marseille (1-0), ne suffisent pas à gommer ce constat. L’OL, qui n’a plus manqué la qualification européenne depuis 1997, risque de plus en plus de finir loin des places qualificatives en C1.

Si une victoire à Metz (15e) ne suffirait sans doute pas à faire le plein de confiance avant d’affronter l’octuple champion d’Italie en titre, emmené par le quintuple Ballon d’Or Cristiano Ronaldo, une défaite en Moselle plongerait l’OL dans la crise.

L’objectif est bien différent pour Nice, vendredi également, en ouverture de cette 26e journée. Les Aiglons ont, avec la réception de Brest (13e), une occasion en or de se rapprocher des places européennes puisqu’ils peuvent revenir à un point de Lille, 4e et virtuellement qualifié pour la Ligue Europa. Et doubler, à l’occasion, leur voisin monégasque, actuel 5e, ce qui ne gâche rien.

Dans la lutte pour le podium, Marseille (2e, 52 points) espère enchaîner face à Nantes (12e) samedi une quatrième victoire consécutive et conserver voire accentuer son matelas de 11 points sur le troisième.

Ses plus proches poursuivants, Rennes (3e, 41 points) et Lille (40 points), recevront deux équipes de fond de classement mais aux trajectoires opposées : pour les Bretons, ce sera Nîmes (17e) dimanche, qui reste sur quatre victoires ; pour les Nordistes, samedi, ce sera Toulouse (20e), un nul et 14 défaites lors des 15 dernières journées.

Dimanche, en clôture du week-end, Paris voudra évacuer contre Bordeaux (10e) la frustration de sa défaite à Dortmund, mardi en huitième de finale aller de la Ligue des champions (2-1). Dépassés par le doublé du Norvégien Erling Haaland, Neymar, buteur mais inconstant, et Kylian Mbappé, trop discret, auront sans doute à cœur de se rattraper.

Programme

Vendredi

(19h00) Nice – Brest

(20h45) Metz – Lyon

Samedi

(17h30) Marseille – Nantes

(20h00) Angers – Montpellier

Strasbourg – Amiens

Dijon – Monaco

Lille – Toulouse

Dimanche

(15h00) Saint-Etienne – Reims

(17h00) Rennes – Nîmes

(21h00) Paris SG – Bordeaux

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Selon Peter Croonen, président de la Pro League, « le football doit s’inscrire dans la logique des efforts consentis par les autorités publiques » pour lutter contre  le coronavirus.

    Une unanimité… à confirmer pour figer définitivement le championnat

  • @News

    Par Guillaume Raedts

    Anderlecht

    Abandon des salaires du mois d’avril à Anderlecht: les discussions se poursuivent joueur par joueur

  • @News

    Par Frédéric Larsimont

    Division 1A

    La Pro League a toujours besoin du feu vert du gouvernement

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous