Accueil Économie Télécoms

Un drone pour la police des ondes

Le régulateur des télécoms se dote d’un appareil volant pour mieux traquer les sources de perturbation.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 3 min

Les enquêteurs de l’IBPT vont bientôt pouvoir prendre de la hauteur pour mieux traquer les ondes non autorisées qui viennent perturber les appareils de télécommunications. Aux côtés des véhicules de mesure et des appareils portatifs qu’ils utilisent depuis des années, ils pourront compter sur un drone pour mieux scanner les airs. L’IBPT vient d’en acquérir un pour « plusieurs dizaines de milliers d’euros ». Il sera opérationnel dans quelques semaines lorsque les démarches d’homologation seront terminées.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Télécoms

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs