La police aéroportuaire mènera des actions vendredi matin à Brussels Airport

La police aéroportuaire mènera des actions vendredi matin à Brussels Airport
Reuters

Les files d’attente aux contrôles d’identité risquent de s’allonger vendredi à Brussels Airport. La police aéroportuaire (police fédérale) y mènera dès 6 heures une action du type « grève du zèle », a annoncé jeudi Joery Dehaes, du syndicat chrétien flamand AVC.

Cette action fait suite à une concertation organisée mercredi entre les syndicats et la direction mais qui n’a rien donné. Les syndicats ont déposé un préavis de grève pour dénoncer un manque récurrent de personnel et de moyens.

La grève du zèle des agents consiste à respecter scrupuleusement les procédures prévues, ce qui pourrait allonger les délais d’attente aux contrôles des passeports pour les passagers au départ et à l’arrivée des vols non-Schengen. L’action pourrait se poursuivre jusqu’au 1er mars inclus.

Des actions sur les accès routiers ?

En outre, des actions sur les accès routiers vers l’aéroport ne sont pas à exclure, avertit Brussels Airport, qui invite donc ses passagers à se rendre bien à l’avance à l’aéroport (au moins une heure en plus de ce qui est prévu) et conseille d’utiliser les transports en commun.

Brussels Airport et ses partenaires mettent tout en œuvre pour limiter les conséquences de ces actions sur les passagers, assure l’aéroport. Du personnel supplémentaire a été prévu pour aider et informer les voyageurs. Brussels Airport conseille enfin de consulter régulièrement son site web et/ou ses réseaux sociaux pour se tenir au courant de l’évolution de la situation.

Sur le même sujet
GrèvePolice
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous