Accueil Monde

Opposants: «Un pouvoir fondé sur la rancune»

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 4 min

De passage à Bruxelles, deux membres importants du Cnared, un ancien chef d’Etat Sylvestre Ntibantunganya, porté au pouvoir en 1993 par son parti le Frodebu après l’assassinat du président Melchior Ndadaye, et Gervais Rufikyiri, ex-deuxième vice-président de la République et ex-membre du « Comité des sages » du CNDD (Conseil national pour la défense de la démocratie, le parti du chef de l’Etat), nous ont exprimé leurs doutes au sujet de la médiation africaine : « Elle pose problème : le président Museveni, en tant que chef d’Etat, ne peut pas passer beaucoup de temps sur le terrain… Il faudrait améliorer cette médiation… »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs