Accueil Belgique Politique

Peter De Roover au «Soir»: «Il faut éviter le désordre, et pour cela, il faut le confédéralisme»

Le chef de groupe N-VA à la Chambre relance le projet confédéraliste : « On n’arrête pas la volonté d’autodétermination des peuples. » Peter De Roover appelle aussi Dewael et Laruelle à réunir N-VA et PS.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 8 min

Les émissaires royaux fraîchement désignés observent, disent-ils, un « mutisme intégral », pas le chef de groupe de la N-VA au Parlement fédéral, Peter De Roover, qui a un projet phare, à mettre en oeuvre « dans l’intérêt de tous ». Voyons…

A ce stade avancé de la crise politique, quel est précisément le positionnement de votre parti ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

25 Commentaires

  • Posté par Lambert Guy, dimanche 23 février 2020, 12:16

    Au début de l'article, on a le sentiment de ne pas avoir affaire à un mauvais bougre. Il a l'air intelligent et honnête même si, sur le fond, il n'explique toujours pas comment les Belges y gagnent en mettant en place un système de solidarité basé sur une assiette approximativement de moitié de cotisants que ce soit du côté néerlandophone que francophone. Mais bon, on lit d'autant plus que le journaliste, Mr Coppi nous présente une biographie et une analyse plutôt bienveillantes. Et puis, et puis, patatras: 2 propos hallucinants. Le premier d'une mauvaise foi crasse: pas de minorité flamande au gouvernement fédéral car ce n'est pas "une philosophie qui est la nôtre." Malheureusement Mr Coppi n'insiste pas en relevant avec la construction de la suédoise. On sent alors l'opportunisme temporel à plein nez. Le second dépasse tout entendement: "10% de francophones à Bruxelles." Et là, on a compris, il est comme les autres. Toutes ces "belles" paroles, ce discours lissé, c'est du pipeau. Comme les autres, il est capable de dire les pires bêtises à partir du moment où il pense que cela sert sa cause. Au suivant!

  • Posté par winkler ulrich, samedi 22 février 2020, 23:20

    As usual ! On affûte les couteaux !

  • Posté par Delpierre Bernard, samedi 22 février 2020, 22:22

    ..je mets en exergue... (correction)

  • Posté par Delpierre Bernard, samedi 22 février 2020, 22:19

    @Ask, ce n'est pas un constat de dénigrement de notre sécurité sociale que je mode, c'est le coût de dépenses publiques par rapport au PIB ; quant à vos attaques sur les systèmes des pays voisins, elles sont ou difficilement compréhensibles ou fausses , je n'en veux pour exemple que le retour sur pensions aux Pays-Bas nettement supérieur à celui que reçoivent les travailleurs du privé en Belgique..

  • Posté par Ask Just, dimanche 23 février 2020, 12:58

    Renseignez vous sur ce que paient les NL pour leurs soins de santé. Ils ont de bons salaires et un retour généreux mais à nouveau, le filet de sécurité est tenu. Autre exemple: accouchements à domicile non médicalisés quasi systématiques pour réduire les coûts, avec les risques pour la mère et l'enfant. Tout est bien en NL pour autant qu'on n'ait pas de problème...

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs