Pollution aux PCB: Caroline Taquin accuse la Région wallonne de rétention d’information

La bourgmestre Caroline Taquin.
La bourgmestre Caroline Taquin. - olivier polet

Nos informations concernant le rejet de PCB par un recycleur de voiture de Courcelles dans les eaux d’un ruisseau voisin ont fait perdre patience à la bourgmestre Caroline Taquin (MR), qui s’inquiète pour la sécurité et la santé des habitants de la commune. Samedi, lors d’une réunion publique d’information à Courcelles sur les pollutions attribuées à ce broyeur de mitraille, la ministre wallonne de l’Environnement, Céline Tellier (Ecolo), n’a évoqué ni la pollution des eaux aux PCB, des substances hautement toxiques, ni le constat d’infraction pourtant rédigé par ses propres services et qui a été transmis au parquet de Charleroi dès la mi-décembre.

S’adressant à la population venue en nombre, la ministre Tellier a indiqué qu’il n’y avait pas de risque à court terme et que le risque sur le long terme était modéré. Elle a cependant recommandé différentes mesures de prudence à la population se trouvant dans un rayon de 1,5 km du broyeur.

« Quarante ans de nuisances et de pollution »

Caroline Taquin n’hésite plus à parler de rétention d’information ou d’informations partielles de la part de la Région, alors que depuis plusieurs années, les riverains inquiets réclament que toute la lumière soit faite dans ce dossier. Elle rappelle que « depuis son installation à Courcelles, voilà près de 40 ans, Keyser & Fils n’a engendré que nuisances et pollution » sur un site « situé à proximité d’une école ». Une pollution qui, selon la bourgmestre, « mine petit à petit la santé des riverains à bout de nerfs ».

Dans l’entourage de l’exploitant, on indique que des réglages de la station d’épuration des eaux ont été apportés afin de supprimer tout rejet toxique dans le ruisseau. La bourgmestre a envoyé vendredi un courrier courroucé à la ministre de l’Environnement.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous