Accueil Monde Union européenne

Charles Michel rate son pari: il faudra encore un sommet pour le budget européen

Les dirigeants européens ont échoué à s’entendre sur le futur budget de leur Union, vendredi soir, après plus de 30 heures de tentatives du président du Conseil européen, Charles Michel. Qui y a même sacrifié sa nuit.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Charles Michel a bien dû se rendre à l’évidence : son volontarisme, qu’il aime à mettre en scène avec une gestuelle correspondante, poings serrés, bras balancés, n’a pas suffi. Sa conviction qu’il serait possible, et certainement opportun, de réussir à concocter un budget 2021-2027 en un seul et unique sommet, s’est fracassée sur l’intransigeance des positions encore par trop contradictoires des Etats membres. Plongés chacun dans des comptes d’apothicaires effectués sous la loupe nationale. La plupart, regroupés en camps opposés, à couteaux tirés.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par KÖNIG Gustave, samedi 22 février 2020, 10:36

    Mon pôvre petit Charles, Est-il si naïf ou est-il si imbu de sa personne qu'il croit qu'il va pouvoir "diriger" l'UE comme il a "dirigé" la Belgique durant la dernière législature?? ( Qu'a-t-il fait durant cette législature?? Il a simplement réduit les budgets de la majorité des différents départements pour réduire le déficit budgétaire mais ne c'est pas attaqué aux problèmes majeurs qui minent le budget de l'Etat fédéral !!) Il ne faut pas sous-estimer les élus des états membres de l'UE. S'il a réussi à faire avaler "ses pilules dites de bonne gouvernance" au monde politique belge, les faire avaler aux responsables politiques des pays membres de l'UE en voulant appliquer à l'UE la même formule qu'en Belgique, est une autre histoire. !!!!

  • Posté par Leconte Marc, samedi 22 février 2020, 9:34

    A quoi sert le budget européen ? 70% du budget ne sont qu’une redistribution simple (cohésion et agriculture). L’UE reçoit les contributions des EM et les redistribue de manière équitable; les pays contributeurs nets demandent de recevoir en retours la différence (rabais). Ce rôle d’intermédiaire a un coût exorbitant pour la gestion des fonds : 9% du budget de l’UE est consacré aux frais administratifs. L’UE ne devrait-elle pas se concentrer sur ses priorités: négocier et adopter la législation de l'UE, coordonner les politiques des pays de l'UE, définir la politique étrangère et de sécurité de l'UE, négocier des accords entre l'UE et d'autres pays ou organisations internationales ? Ceci devrait permettre de supprimer la ressource RNB (70%) et se limiter aux « ressources propres » (droits de douane et TVA perçues par les EM). Un budget européen à hauteur de 0.3% de RNB, serait une solution qui recueillerait l’admiration des citoyens sans porter atteinte au rôle de l’UE.

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs