Anderlecht repoussé à sept points des Playoffs 1 après la victoire de Genk à Courtrai (0-1)

PHOTO NEWS
PHOTO NEWS

Quand une équipe est capable, à domicile, de se payer le scalp d’Anderlecht, du Standard, de Zulte-Waregem ou encore de remonter deux buts de retard contre le Club Brugeois, elle peut raisonnablement envisager la venue du champion en titre (a fortiori s’il est loin de son niveau de 2018-2019) avec ambition. N’ayant plus qu’une chance minime de revenir dans le top malgré un récent 10 sur 12, Courtrai présentait tout de même un certain degré de difficulté pour Genk (3 victoires en 13 déplacements cette saison) qui avait grillé un joker contre le Standard.

Au bout des 45 premières minutes, les Limbourgeois pouvaient s’accrocher au 0-0 du marquoir, fruit des arrêts de Didillon et du but annulé pour un hors-jeu de Mboyo.

Après un raté de Mboyo en début de 2e mi-temps, le ciel du Racing s’éclaircissait avec un but de Wouters, back gauche de fortune suite à l’absence d’Uronen, d’une demi-volée consécutive à un centre précis de Lucumi.

Si Onuachu manquait le K-O à deux reprises alors que Didillon gardait le ballon juste devant sa ligne, cette victoire des Limbourgeois leur permet de garder intactes leurs chances de rester dans le top 6… et d’assombrir les perspectives d’Anderlecht.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous