Accueil Économie

Pourquoi l’industrie belge veut mettre la mayonnaise au régime

Les producteurs voudraient diminuer la quantité d’huile et de jaune d’œuf pour faire face à la concurrence étrangère.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

Nul doute que le sujet va alimenter les conversations autour des barbecues et aux comptoirs des « fritkots » ce week-end : quelle proportion d’huile et de jaune d’œuf faut-il utiliser pour faire une mayonnaise ? Si chaque cordon-bleu a son secret, la loi belge a fixé les règles pour l’industrie depuis… 1955 : pour pouvoir s’appeler « mayonnaise », la célèbre sauce émulsionnée doit comporter 80 % de matière grasse et 7,5 % de jaune d’œuf. « Mais depuis l’arrêté royal de 1955, beaucoup de choses ont changé, affirme David Marquenie, le secrétaire général de Culinaria, la fédération qui regroupe les producteurs belges de sauces. Avec la libre circulation des marchandises, on retrouve des produits en provenance de toute l’Europe dans nos magasins.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs