Carnaval d’Alost: un premier char moquant la susceptibilité des juifs présent dans le cortège

Carnaval d’Alost: un premier char moquant la susceptibilité des juifs présent dans le cortège
Photo News

Un char de la société « Lossendeirdeveirdeirdeir » présentant des juifs avec de longs orteils, en référence à une expression selon laquelle cette particularité serait signe de susceptibilité, a rallié dimanche le cortège du carnaval d’Alost. Ce groupe a choisi comme thème « le tribunal d’Alost », avec des juges amenés à rendre des décisions en matière d’humour.

Les observateurs qui imaginaient que les carnavaliers alostois allaient faire profil bas après la polémique de l’an dernier en sont pour leurs frais. Au contraire, les « Lossendeirdeveirdeirdeir » ont choisi de dénoncer la « susceptibilité » de ceux qui avaient critiqué le char controversé. « Nous sommes les juges de l’humour. Juifs, prêtres, musulmans… A Alost, nous nous moquons de tout et de tout le monde. C’est inscrit dans le Code alostois de l’humour », ont justifié les carnavaliers.

Rire de la polémique

Outre les chars, les participants massés le long de la route ont eux aussi décidé de rire de la polémique. Nombre d’entre eux arborent des stéréotypes de la religion juive tels que des nez crochus et des mèches bouclées.

Le cortège s’est élancé à 14 heures, une heure plus tard que prévu, en raison des risques de tempête. Des mesures de sécurité ont été mises en place par les pompiers, ce qui a perturbé le rassemblement. La hauteur de ces derniers a été limitée à quatre mètres, et les fêtards ne peuvent se tenir sur ceux de plus de deux mètres de haut.

Sur le même sujet
CroyancesJudaïsme
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous