Hockey: le Dragons surprend le Watducks, le Léo souffre à Louvain

Belga
Belga

Waterloo Ducks – Dragons : 2-3. Le duel au sommet de cette 10e journée de championnat a tourné à l’avantage des Anversois, privés de Manu Stockbroekx (entorse à la cheville) qui ont été plus inspirés en zone de conclusion et qui ont surtout fait preuve d’un peu plus de caractère en fin de rencontre pour parvenir à émerger. Il ne fallait d’ailleurs que 5 minutes aux visiteurs pour lancer les hostilités via Henri Raes. Les Brabançons avaient l’opportunité d’égaliser un peu plus tard mais le stroke de John-John Dohmen était arrêté du stick par Tobias Walter. Ils dominaient la première période mais de manière stérile. À la 45e minute, sur le premier penalty du Watducks, Victor Charlet plaçait la balle au fond des filets. Mais la réplique du Dragons était immédiate. Florent van Aubel démontrait ses qualités de finisseur en déviant un centre de Cédric Charlier en pleine lucarne (52e). Les visiteurs dominaient les échanges mais c’est bien Victor Charlet qui égalisait une nouvelle fois pour Waterloo, à nouveau sur p.c. (68e). Toutefois, le club de Brasschaat émergeait à quelques secondes du coup de sifflet final sur un penalty converti par Shane O’Donoghue. Le Dragons empochait donc 3 points très importants pour la suite de la compétition et la course aux playoffs. Le Watducks subit lui son 3e revers de la saison mais il conserve néanmoins la tête du groupe A.

Louvain – Léopold : 1-2. Les Bruxellois qui retrouvaient Nicolas Poncelet, de retour de blessure, ont souffert pour remporter un 7e succès dans ce championnat. Pourtant l’entame des débats était idéale pour les hommes de Robin Geens puisque Tom Boon frappait à 2 reprises en moins de 10 minutes (ses 10e et 11e réalisations de la saison). pour offrir un avantage confortable à ses couleurs. C’est à ce moment-là que les Universitaires relevaient enfin la tête et se montraient enfin dangereux. Et juste avant la pause, Jules Coolen redonnait espoir aux siens sur penalty. La partie était alors bien plus équilibrée et Simon Gougnard se mettait en évidence comme maître d’œuvre des Brabançons. Tom Boon obtenait encore une belle possibilité pour faire le break mais son tir frôlait le but adverse. Les promus tentaient le tour pour le tout mais le score ne bougeait plus.

Braxgata – Racing : 3-2. Victoire importante pour le club de Boom face à des Ucclois qui ont souffert dans le milieu de terrain en l’absence de Victor Wegnez. C’est pourtant Achille De Chaffoy qui ouvrait le score à la 16e minute et plaçait son équipe au commandement. Les Bruxellois jouaient principalement en contre-attaques. Mais, juste avant le retour aux vestiaires, Alex Casasayas égalisait méritoirement pour les Anversois. Malgré l’absence de Loïck Luypaert, dans le centre de la défense, le Brax tenait bien le coup et s’offrait de belles opportunités. Les visiteurs se montraient réalistes et Alexis Cayphas redonnait l’avance aux Rats. La joie était pourtant de courte durée puisque, moins de 120 secondes plus tard, Alex Casasayas remettait les 2 équipes à égalité. À la 52e minute, Emil Devis inscrivait le 3e but de l’équipe locale et offrait une victoire capitale pour les hommes de Philippe Goldberg qui reste ainsi au contact de la 4e place dans le groupe A, à une petite unité du Dragons.

La Gantoise – Beerschot : 7-0. Les Flandriens n’ont pas fait dans le détail lors de la visite des finalistes de la saison dernière. Bien inspirés et concentrés sur leur sujet, ils ont empilé les buts avec une belle régularité malgré des conditions climatiques peu évidentes. Le Beerschot, de son côté, ne s’est créé que très peu de possibilités dont un penalty d’Arthur De Sloover qui a terminé sa course sur le poteau. Les buteurs du jour : Arthur De Borrekens (3), Blaise Rogeau, Loïck Vanwetter, Leandro Tolini (sur p.c.) et François Goyet.

Antwerp – Orée : 2-6. Bonne reprise de compétition pour les Bruxellois qui n’ont jamais été inquiétés lors de leur visite en terres anversoises. Dès la 3e minute, Tomi Domene prenait l’initiative et lançait la partie en convertissant un stroke. Mais heureusement pour l’intérêt du match, Jeff De Winter égalisait dans la foulée. Au quart d’heure, c’est Charles Masson qui redonnait l’avance aux visiteurs sur un rebond de penalty. Il n’y en avait que pour l’Orée mais c’est finalement sur le 7e p.c. visiteur que Tomi Domene inscrivait le numéro 3. Après la pause, Facu Callioni plaçait son équipe sur du velours. Dans le dernier quart, Dominic Uher réduisait l’écart sur stroke mais Max Branicki s’offrait un doublé dans les dernières minutes et offrait un plantureux succès aux visiteurs.

Namur – Herakles : 0-6. Ce 2e tour de compétition a repris de la même manière que le 1er pour les Namurois qui ont subi une nouvelle défaite face à une équipe lierroise solide dans les duels et efficace devant le but, surtout après la pause. Simon Van Diest lançait son équipe dans le match en fin de premier quart mais les visiteurs devaient patienter jusqu’après la pause pour doubler leur avance grâce à Anthony van Stratum (37e). Cinq minutes plus tard, Anthony Keusters alourdissait le score sur penalty. Dans le dernier quart d’heure, Nicolas De Kerpel démontrait sa bonne forme en ce début d’année après ses prestations 5 étoiles avec les Red Lions en inscrivant 2 buts (dont un penalty). À la 62e minute, Simon Van Diest ponctuait la rencontre avec sa seconde réalisation de l’après-midi.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous